Un fossile de serpent à 4 pattes

La découverte d’un fossile de serpent à 4 pattes incite les scientifiques à revoir toute l’évolution des serpents.

 



Mise à jour du 29 octobre 2016  : Une nouvelle analyse de ce fossile montre qu’il ne possède aucune des caractéristiques qu’on trouve chez les serpents. Donc, cet article doit être considéré avec les conclusions de cette nouvelle analyse.

Même s’il a quatre jambes, le Tetrapodophis amplectus possède des caractéristiques qui le classent clairement comme un serpent selon Nick Longrich, paléontologiste de l’université de Bath en Angleterre et l’un des auteurs qui a publié un article décrivant ce serpent à 4 pattes dans la revue Science. Les jambes de ce serpent ne lui servaient pas à marcher, mais plutôt à agripper ses proies ou pour câliner ses partenaires pendant l’accouplement. Et de telles suppositions ont inspiré le nom de ce serpent qui est le serpent calineur à 4 pattes. Le Tetrapodophis a été trouvé dans le site riche en fossiles qu’on appelle la Crato Formation dans le nord du Brésil il y a plusieurs décennies. Mais il était difficile de discerner ses jambes à première vue et ce serpent à 4 pattes se trouvait dans une collection privée, car on pensait qu’il n’avait rien d’exceptionnel.

J’étais confiant que cela pouvait être un serpent selon David Martill, un paléobiologiste de l’université de Portsmouth en Angleterre qui a trouvé ce serpent en 2012. C’est seulement après que je l’ai étudié au microscope que j’ai eu la confirmation que c’est le premier fossile d’un serpent avec 4 pattes. Nous avons déjà trouvé l’Archaeopteryx qui était le lien manquant entre les dinosaures et les oiseaux et maintenant, on a le Tetrapodophis qui est le lien manquant entre les lézards et les serpents.

La perte des jambes

Tetrapodophis-amplectus-serpent-4-pattes_1

Les scientifiques se demandent depuis longtemps si les serpents sont des évolutions d’animaux terrestres ou marins. Le Tetrapodophis n’a pas les caractéristiques d’un animal marin telles qu’une queue pour nager. Et sa tête et les proportions de son corps correspondent avec les besoins pour fouiller et creuser le sol. Longrich a déclaré que cette découverte prouve que ce serpent à 4 jambes est originaire de l’hémisphère sud et qu’il est issu d’un animal terrestre.

La longueur du Tetrapodophis est une autre caractéristique impressionnante. Le Tetrapodophis possède 272 vertèbres, dont 160 qui sont dans l’organisme principal. Jusqu’à maintenant, les chercheurs pensaient que si la longueur d’un animal dépassait les 80 vertèbres, alors il commence à perdre ses jambes. Le Tetrapodophis prouve qu’il y a eu des serpents qui avaient le double de la limite actuelle. Martin Cohn, biologiste dans l’évolution environnementale de l’université de Floride a déclaré que les jambes de ce serpent ont été réutilisées par l’évolution plutôt que de les supprimer. Et cela contredit certaines théories sur l’évolution des serpents. Cohn explique qu’on doit revoir toute la théorie sur la longueur d’un animal qui lui fait perdre ses jambes. Ce fossile montre que les 2 processus peuvent être découplés. Cette découverte marque une année importante dans la recherche sur l’évolution des serpents. En janvier, on a repoussé la date du plus ancien fossile de serpent de 70 millions à 160 millions d’années. Le Tetrapodophis n’est pas le serpent le plus ancien qu’on ait trouvé, mais ses 4 jambes en font l’un des fossiles les plus importants qu’on ait découverts jusqu’à ce jour. La découverte de l’Archaeopteryx a révolutionné la paléontologie et ce sera la même chose pour ce serpent calineur à 4 pattes.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *