Catégorie : Paléontologie

Ce sont quelques-uns des fossiles de ptérosaures marocains de l'étude. En haut : la mandibule (mâchoire inférieure) d'Alcione elainus, un petit ptérosaure. En bas: partie du cubitus (os de l'avant-bras) d'un ptérosaure géant provisoirement identifié comme Arambourgiania. Notez les différentes échelles. La mandibule mesure moins de 20 cm de long tandis que l'ulna mesure plus de 40 cm de long. Arambourgiania aurait eu une envergure plus de 3 fois de celle d'Alcione. 0

Une diversité remarquable des ptérosaures jusqu’à leur extinction

Des fossiles de 6 nouvelles espèces de ptérosaures ont été découverts par une équipe de chercheurs dirigée par le Milner Center for Evolution de l’Université de Bath en révélant que cette lignée s’est éteinte brusquement. Une analyse des fossiles, publiée dans la revue PLOS Biology, montre que contrairement aux études précédentes, il existait encore une diversité remarquable parmi les ptérosaures jusqu’à leur extinction.

Une tique qui agrippe la plume d'un dinosaure dans de l'ambre datant de 99 millions d'années 0

Des tiques suçaient déjà les dinosaures il y a 100 millions d’années

La découverte de tiques, piégées dans de l’ambre birman, montre que ces parasites suçaient déjà les dinosaures il y a plus de 100 millions d’années. Un papier, décrit également une nouvelle espèce de tique, Deinocroton draculi, Tique terrible de Dracula, qui illustre cette relation entre les tiques et les dinosaures.

Reconstruction de Halszkaraptor escuilliei par Lukas Panzarin sous la supervision scientifique d'Andrea Cau - Crédit : Lukas Panzarin et Andrea Cau 0

Halszkaraptor escuilliei, un nouveau type de dinosaure associé au Velociraptor

Les chercheurs rapportent la découverte de Halszkaraptor escuilliei en Mongolie. Ce dinosaure est très étrange, car certaines de ses caractéristiques le rapprochent du Velociraptor, mais il avait un mode de vie semi-aquatique. C’est la première fois qu’on découvre un dinosaure de type Raptor adapté au mode aquatique.

Une défense de mammouths sur l'île de Wrangel - Crédit : Patrícia Pečnerová 0

Les mammouths mâles tombaient plus fréquemment dans les pièges naturels

Une étude suggère que les mammouths mâles tombaient plus fréquemment dans des pièges naturels à cause de leur inexpérience. On découvre beaucoup plus de fossiles appartenant à des mâles qu’à des femelles. Toutefois, ce type d’étude est très limité, car elle implique de faire de la sociologie à partir du registre fossile et toutes les interprétations sont possibles.

Des chercheurs révèlent comment un petit dinosaure à plumes, le Sinosauropteryx, utilisait son motif de couleur incluant une bande semblable à un masque de bandit sur ses yeux pour éviter d'être détecté par ses prédateurs et ses proies. 0

Le « masque de bandit » du Sinosauropteryx

Des chercheurs révèlent comment un petit dinosaure à plumes, le Sinosauropteryx, utilisait son motif de couleur incluant une bande semblable à un masque de bandit sur ses yeux pour éviter d’être détecté par ses prédateurs et ses proies.