Comment des arguments ad hominem peuvent démolir des appels à l’autorité

Un argument Ad hominem est souvent considéré comme invalide. Mais parfois, il est nécessaire pour détruire un appel à l’autorité qui serait incompatible entre ses dires et ses actions.


Un argument Ad hominem est souvent considéré comme invalide. Mais parfois, il est nécessaire pour détruire un appel à l'autorité qui serait incompatible entre ses dires et ses actions.
Crédit : Lance Shields/Flickr

En logique, l’incohérence est le péché capital et la cohérence la première des vertus.
Patrick Shaw, La logique et ses limites (1981)

En 2018, le Surgeon General des États-Unis a déclaré l’utilisation de cigarette électronique chez les jeunes comme une épidémie aux États-Unis. En conséquence, les parents ont été encouragés à parler avec leurs enfants du tabagisme. L’un des conseils du Surgeon General à l’intention des parents est de donner un exemple positif en étant non fumeur. Mais que se passe-t-il si les parents fument aussi ? Et si les enfants répondaient à la demande de leurs parents de s’abstenir de fumer en disant: Tu fumes, alors pourquoi m’interdis-tu de le faire ?

L’argumentation par Ad hominem

Cette réplique est un exemple d’argumentation ad hominem. Les arguments contre la personne sont des tentatives de saper ce que quelqu’un dit, non pas en s’engageant dans ce qui est dit, mais en faisant des reproches à la personne qui le dit. Par exemple, la réplique de l’enfant s’adresse aux parents, qui ne sont pas en mesure de donner un exemple positif, et non aux préoccupations de leurs parents au sujet du tabagisme.

L’opinion populaire dans les médias est que les attaques ad hominem sont de mauvais arguments. Selon le site du dictionnaire urbain: Les ad hominems sont utilisés par des immatures ou des inintelligents, car ils sont incapables de contrer leur adversaire par la logique et l’intelligence. Mais cette définition n’est-elle pas en soi une attaque ad hominem contre ceux qui font des arguments ad hominem ?

De bonnes raisons de s’opposer à la personne

Contrairement à l’opinion populaire, je pense que nous avons parfois de bonnes raisons de nous opposer à la personne. En d’autres termes, les arguments ad hominem peuvent être de bons arguments, surtout lorsqu’ils sont interprétés comme des réfutations à des appels à l’autorité.

Nous sollicitons souvent l’avis de personnalités telles que des médecins, des chefs religieux et des chefs politiques. Rechercher et suivre les conseils des autorités est une question de raisonnement pratique, qui consiste à déterminer si les actions sont prudentes ou imprudentes. Une fois que nous avons reçu les conseils des autorités, il semble qu’il serait imprudent de ne pas suivre ces conseils. Si mon médecin me donne un diagnostic et me prescrit des médicaments, il serait imprudent d’ignorer son diagnostic et de refuser de prendre les médicaments.

Le cas de Lee Jang-rim

Maintenant, y a-t-il des circonstances dans lesquelles il ne serait pas imprudent de refuser d’écouter les autorités et de suivre leurs conseils ? Oui: ces situations se produisent lorsqu’une autorité est coupable d’incohérence dans la pratique, c’est-à-dire qu’elle ne pratique pas ce qu’elle prêche.

Prenons le cas de Lee Jang-rim, une autorité religieuse sud-coréenne, qui a annoncé à ses fidèles que le monde prendrait fin le 28 octobre 1992. Sur la base de sa prédiction catastrophique, nombre de ses fidèles ont quitté leur emploi, vendu leur maison et cédé leurs biens à son église; ils ont également quitté leurs familles, persuadés qu’ils seraient élevés au ciel avant que la peste ne envahisse la Terre. Il s’est alors avéré que Lee Jang-rim avait 800 000 dollars d’obligations, qui ne devraient pas arriver à échéance avant la date à laquelle il a prêché la fin du monde.

Avant de donner leurs économies vitales à Lee Jang-rim, ses partisans auraient pu raisonner de la manière suivante:

  1. En tant qu’autorité religieuse, Lee Jang-rim dit que nous devrions nous préparer, par exemple en cédant des avoirs, avant la fin du monde en 1992.
  2. Mais Lee Jang-rim ne se prépare pas pour la fin des temps (il a pour 800 000 $ d’obligations dont l’échéance n’est pas attendue avant 1992).
  3. Le conseil de Lee Jang-rim concernant la fin des temps est incompatible avec ses actions.
  4. Le statut de Lee Jang-rim en tant qu’autorité religieuse, en particulier pour les questions relatives à la fin des temps, a été compromis.
  5. Par conséquent, il ne serait pas imprudent de refuser de suivre les conseils de Lee Jang-rim.

C’est un argument ad hominem, puisque l’attaque est dirigée contre la personne, pas son conseil. Les prémisses de cet argument (1-4) citent le fait que les actions de l’autorité sont incompatibles avec son conseil comme preuve de la conclusion (5) que le fait de ne pas suivre son conseil ne serait pas imprudent. Après tout, il ne suit pas ses propres conseils. Si les partisans de Lee Jang-rim s’exprimaient de cette manière, ils auraient non seulement argumenté légitimement, mais ils se seraient épargné beaucoup de misère.

Un appel incompatible avec les actions de l’autorité

Lorsqu’un appel est lancé à une autorité, il est raisonnable de répondre en signalant que l’autorité invoquée agit de manière incompatible avec ses conseils. Une telle incohérence concrète fournit une bonne raison de penser qu’il ne serait pas imprudent de ne pas suivre les conseils de l’autorité. Il est important de noter que ce type d’argumentation ad hominem n’est légitime que comme réfutation des appels à l’autorité.

Un argument Ad hominem est souvent considéré comme invalide. Mais parfois, il est nécessaire pour détruire un appel à l'autorité qui serait incompatible entre ses dires et ses actions.

Crédit : Arguments ad hominem : [défet de presse] / par Nadar ; Dumont, [graveur]/Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, FOL-TF-1133 (2)

Si nous voulons savoir si nous devons céder nos avoirs en prévision de la fin des temps et si nous n’avons pour cela que des conseils de la part de l’autorité religieuse Lee Jang-rim, alors, étant donné l’incohérence pratique entre ses conseils et ses actions, nous n’avons en fait pas une bonne raison de céder nos actifs en prévision de la fin des temps. En d’autres termes, supposons que quelqu’un dise: Vous devriez vous préparer pour la fin des temps, et nous demandons: Pourquoi ? La réponse : Parce que Lee Jang-rim le dit ne serait pas une réponse convaincante, car cela pourrait indiquer que son conseil est incompatible avec ses actions.

Le cas d’Asia Argento et de #

Il est également important de noter que ce type d’argumentation ad hominem est irréalisable, c’est-à-dire qu’il peut être défait par d’autres considérations, car il pourrait y avoir d’autres raisons pour lesquelles l’avis d’une autorité devrait être suivi de toute façon, même si l’autorité est coupable d’incohérence pratique .

Par exemple, en 2017, l’actrice et réalisatrice italienne Asia Argento a été l’une des premières femmes à accuser le producteur de film américain Harvey Weinstein d’agression sexuelle. Elle est devenue une figure éminente du mouvement #MeToo et une avocate des victimes d’agression sexuelle, prêchant que nous devrions écouter les survivants d’agression sexuelle et croire leurs histoires.

Par la suite, le New York Times a révélé ce qui suit: Argento s’est arrangé pour payer 380 000 dollars à son propre accusateur: Jimmy Bennett, un jeune acteur et musicien rock qui a affirmé qu’Argento l’avait agressée sexuellement dans une chambre d’hôtel en Californie plusieurs années auparavant.

Manifestement, les actions d’Argento ne correspondent pas à son message en tant que leader du mouvement #MeToo. C’est pourquoi il serait légitime de présenter contre elle l’argument ad hominem suivant :

  1. En tant qu’autorité en matière d’agression sexuelle survivante, Argento dit que nous devrions écouter les survivants et croire leurs histoires.
    Mais Argento n’écoute pas les survivants (elle a payé pour faire taire son propre accusateur).
  2. Le conseil d’Argento sur la façon de traiter les survivants est incompatible avec ses actions.
  3. Le statut d’Argento en tant qu’autorité des victimes d’agressions sexuelles, en particulier en ce qui concerne le traitement des victimes, a été mis à mal.
  4. Par conséquent, il ne serait pas imprudent de refuser de suivre les conseils d’Argento.

Bien sûr, il y a de bonnes raisons d’écouter les victimes d’agression sexuelle et de croire leurs histoires. Nous devrions donc toujours réfléchir au conseil lui-même et à la question de savoir s’il existe de bonnes raisons de le suivre indépendamment de ce que l’autorité dit que nous devrions faire.

L’Ad hominem est parfois justifié

Cependant, si nous sommes instamment priés de suivre les avis des personnalités officielles uniquement au motif qu’ils sont des autorités, agir de manière incompatible avec leurs propres conseils saperait leur statut d’autorité et nous donnerait ainsi de bonnes raisons de penser que refuser de suivre leurs conseils ne serait pas imprudent.

Si je ne me trompe pas, les enfants rebelles sont fermement argumentés quand ils contestent les conseils de leurs parents en matière de tabagisme avec Tu consommes du tabac, alors pourquoi pas moi ? En étant eux-mêmes fumeurs et en ne donnant pas ainsi un exemple positif, les parents ont sapé leur statut d’autorité dont il convient de suivre les conseils.

Compte tenu de cette incohérence pratique, il ne serait pas imprudent que les enfants refusent de suivre le conseil de leurs parents d’arrêter de fumer. Bien sûr, il existe d’autres bonnes raisons pour lesquelles les enfants ne devraient pas fumer. Mais la simple injonction de parents qui fument n’en fait pas partie.

Traduction d’un article sur Aeon par Moti Mizrahi, professeur associé de à l’école des arts et de la communication au Florida Institute of Technology.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *