Pourquoi j’enseigne la théorie de l’Evolution à des étudiants musulmans


Rana Dajani est une enseignante qui enseigne la théorie de l'évolution à des étudiants musulmans

Note de l’éditeur : Cet article a été publié dans la revue Nature. Il a été écrit par Rana Dajani, professeure de biologie moléculaire à l’université Hashemite à Zarqa en Jordanie. Pour la traduction, nous avons préféré garder l’utilisation de la première personne au singulier.

 

Rana Dajani

Rana Dajani

Dans une société qui connait un développement rapide de la mondialisation et de la modernisation, certaines attitudes problématiques affectent les sociétés musulmanes, notamment le rejet de la théorie de l’évolution. Mais ce monde en changement nous offre aussi une opportunité. J’enseigne la théorie de l’évolution à des étudiants en Jordanie. La plupart d’entre eux étaient hostiles à cette théorie dans un premier temps, car la plupart des autres professeurs ont toujours ignorés cette théorie. De nombreux étudiants rechignent à discuter de l’évolution, mais la majorité accepte l’idée à la fin du cours. Si des étudiants peuvent débattre sur un sujet aussi controversé, alors ils pourront également discuter des autres aspects de leurs vies plutôt que d’accepter aveuglément le status quo. Ces outils et ce type d’éducation sont d’une importance cruciale pour le développement de leurs personnalités et pour qu’ils deviennent des citoyens responsables.

Et les étudiants qui m’écoutent ont souvent un choc. Je porte le Hijab et ils savent donc que je suis une musulmane pratiquante et pourtant, je leur parle de la théorie de l’évolution pour expliquer la diversité et le développement des espèces. Je dis également que Charles Darwin, en tant que scientifique, a contribué à notre compréhension de l’émergence et de la diversification de la vie sur terre. Et je suis souvent la première musulmane qu’ils ont rencontrés qui leur dit ce genre de choses.

Certains étudiants se sont plaint à l’université en disant que je prêche contre l’, mais les responsables de l’université n’ont rien fait parce que je leur ait montré que la théorie de l’évolution est présente dans les livres qui sont autorisés par l’université. Je ne fais pas d’interprétation, mais je me contente d’enseigner le contenu de ces livres. Et pour les étudiants qui se sont plaints, je leur fécilite pour leur courage de défendre leurs croyances et je leur propose de discuter avec eux pour dissiper leurs doutes.

Dans mon cours, j’offre une explication détaillée sur l’évolution naturelle des plantes et de la reproduction artificielle. Ensuite, je leur parle de la résistance antibiotique, des vaccins antigrippaux et du développement des médicaments contre le VIH. Après ces discussions, la plupart des étudiants acceptent l’évolution comme un mécanisme de l’émergence de toutes les espèces sauf des humains. Les étudiants citent de nombreux versets du Coran qui disent qu’Adam et donc, les humains ont été crée par la volonté divine et de manière spontanée. L’évolution de l’humain reste un sujet tabou parce que les étudiants ne sont pas prêt à accepter le concept que les humains ait été crée par une autre manière que celle qui est énoncée dans le Coran. Mais je leur rappelle l’avertissement de l’Islam contre l’arrogance et que les humains sont une partie de la création.

Des académiciens musulmans tels que Hussein al-Jisr et Ahmad Medhat ont supportés l’évolution dès les années 1880. Et avant Darwin, al-Jahiz et d’autres ont proposés des théories rudimentaires de l’évolution au 9e siècle. J’explique à mes étudiants que la controverse entre l’Islam et la théorie de l’Evolution s’est produite pendant le 20e siècle. A cette époque, les idées de Darwin ont été associés avec le colonialisme, l’impérialisme, l’occident, l’athéisme, l’aspect matérialiste et le racisme. Par la suite, les leaders religieux se sont opposés à la théorie de l’évolution et le public les a suivi dans leurs croyances. Ces leaders ont utilisés les arguments créationnistes des chrétiens pour supporter leur opposition en transformant l’argument anti-colonial en une guerre opposant la science et l’Islam.

Certains de mes étudiants arguent que le fait d’accepter la théorie de l’Evolution revient à renier l’existence de Dieu. Et je leur répond que l’évolution ne discute pas de l’origine de l’univers. Même aujourd’hui, on connait très peu de choses sur le commencement de l’univers. Pour ma part, le commencement a été Dieu et ensuite, les lois de la logique et de la science ont mené le développement de l’univers jusqu’à aujourd’hui.

Par mon expérience, je sais qu’il y a de nombreux musulmans qui sont d’accord avec mon point de vue. J’ai rencontré de nombreux scientifiques musulmans qui pensent comme moi, mais qui ne le disent pas publiquement pour éviter d’être considéré comme des fauteurs de trouble. En fait, même des leaders religieux acceptent la théorie de l’Evolution, mais ils veulent changer les mentalités de manière progressive.

Mon point de vue, en tant que scientifique musulmane, est que le Coran demande aux humains d’observer et de contempler le monde tout en poursuivant notre quête de la connaissance. Il ne valide pas les découvertes scientifiques. La science nous permet de réfléchir et de découvrir comme le monde fonctionne et le Coran fournit les directives morales pour le faire. Si on trouve une contradiction entre une découverte scientifique et l’interprétation du Coran, alors nous devons considérer que la science (qui évolue constamment) et l’interprétation du Coran (qui est partiale puisqu’ elle est le fruit d’un exercice humain) font partie d’un processus de notre remise en question perpétuelle. Les deux doivent être pris en compte et cela doit faire partie de la vie de tous les musulmans.

Que mes étudiants acceptent ou non la théorie de l’Evolution, je ne fais pas de différences pour leurs notes d’examen. En tant que professeurs, notre rôle est d’aider les étudiants à penser par eux-même. Je ne veux pas que mes étudiants écrivent qu’ils croient en la théorie de l’Evolution juste pour passer l’examen. Je veux qu’ils utilisent leurs propres arguments pour tirer leur conclusion même si cette dernière rejette la théorie de l’Evolution. Autrement, je serais comme ceux et celles qui imposent la négation de la théorie de l’évolution par la force.

Mon objectif est d’enseigner aux étudiants à développer une méthodologie rationnelle pour comprendre le monde qui les entoure. Je veux leur apprendre à utiliser leurs propres réflexions, leurs propres théories et hypothèses et à ne pas copier les autres. Cela leur offrira de nouveaux moyens pour acquérir des connaissances et l’acquisition de connaissances est l’un des principes fondamentaux de l’Islam. Si on réussissons à leur inculquer ces valeurs, alors nous contribuerons à la création d’une génération de scientifiques musulmans qui deviendront de libres penseurs.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, average: 4,67 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

9 réponses

  1. Rach dit :

    Si cette article et vrai alors je dit a cette femme tu et sur de ne pas vouloir influencé les gamins? Tu te cache sous ton foulard mais tu n’a rien d’une musulmane. Quand dieu a parler a adam je ne pence pas qu’il lui a parler en language de singe. Si tu pence venir d’un singe temps mieux pour toi nous on et des humains. Ces avec se genre de comportement que iblis a réussit a détourné les ancienne population jusqu’à les faire adorer des statuts des vaches et vous bientot des singes.

  2. Khneir eddine DEHAR dit :

    Ce qui est sûr c’est que nous venons tous de Notre Père ADAM. La mutation et transformation existe peut être pour d’autres êtres vivants dotés d’un système simple, pour ce qui est l’homme, un être très complexe, je me demande comment la nature peut-elle « façonner » à sa guise une si ingénieuse complexité! La nature a t-elle une mémoire, une intelligence, une pensée sans qu’on le sache?!

  3. loreena dit :

    Cette professeure a beaucoup de courage, dans un monde où règne tellement d’intolérance pour les progressistes et surtout pour les femmes intellectuelles, bravo madame.
    On peut être scientifique et avoir une spiritualité. Il est temps que les générations futures, musulmanes, chrétiennes, juives, athées, … fassent la différence entre ce qui fait partie de la science et donc de l’explication du monde, et ce qui fait partie du domaine religieux et donc de la signification, du sens de la vie. Deux domaines différents mais aussi importants l’un que l’autre.
    Quand la religion s’immisce dans le domaine scientifique, c’est comme quand la politique s’immisce dans la religion, ce n’est jamais bon, ça fait du tort à tout le monde. Comment la vie est apparue sur terre et comment expliquer la diversité, les extinctions d’espèces ou l’apparition de nouvelles espèces… comment expliquer toutes ces espèces d’hommes d’il y a des centaines de milliers d’années, qui n’étaient pas des Homo sapiens mais qui n’étaient pas non plus des singes, qui avaient un cerveau plus petit que le nôtres mais qui enterraient déjà leurs morts, c’est une question scientifique, appelant l’observation, la réflexion, la déduction, ce n’est pas une question religieuse et ça ne peut pas s’expliquer avec des outils religieux.Tout comme ce n’est pas le but de la science non plus d’essayer de dire si Dieu existe ou pas, ce n’est pas une question scientifique et elle ne peut donc pas être traitée avec des outils scientifiques comme le raisonnement ou l’esprit cartésien. On croit en Dieu car on a la foi. On explique le monde scientifiquement car on est doué de raison. Deux choses différentes qui ne doivent pas se téléscoper.

  4. Sadek dit :

    Adam n’était pas un singe mais le fruit de plusieurs millions d’années d’évolution on peut être tous les descendants d’adam sans qu’il soit forcément le premier humain mais le premier prophète toute chose sur terre est en constante évolution les continents les montagnes les planètes la terre ( la terre et le sable devient pierre ) et l’univers, Dieu nous a même donné des exemples de cas d’évolution de courte durée que personne ne peut nié : la grenouille c’est d’abord un oeuf puis un poisson puis têtard avec des pieds et une queue puis une grenouille qui saute sur la terre cet exemle peut s appliquer sur d autres espèces mais avec plus de temps peut être des millions d’années. Il ya 11 ans j’ai commencé a faire la prière mais malheureusement c’était aussi le début du blocage de mon cerveau je croyais que c’est comme ça qu’on devient un bon croyant ne pas penser ne pas réfléchir puisque c’est écrit dans le livre mais depuis quelques temps je me suis révolté et j’ai commencé a regarder autour de moi les insectes et leur environnement les différentes espèces les ressemblances les différences selon la nature et le climat les recherches et le parcours énorme que les scientifiques ont effectué j’ai constaté que si Dieu a crée un etre aussi intiligent aussi complexe a partir d’une bactérie est beaucoup plus grand que de le modeler et de le façonné a partir d’une boue. J’ai essayé de donner un avis bien que mon niveau de scolarité es soit limitée mais si quelqu’un voudrait me conseiller je serai ravie de l écouter et merci

  5. BELAID Abderrahmane dit :

    J’ai avec beaucoup d’intérêt l’article de Rana Dajani intitulé  » Pourquoi j’enseigne la théorie de l’Evolution à des étudiants musulmans ».En effet, je partage entièrement son avis sur l’évolution des espèces dont l’Homme en est une parmi toutes les espèces de la création. Ceci cette attitude figée de nos soit-disant élites découle de leur appréhension à ne pas vouloir relire le Coran à la lumières des connaissances acquises aujourd’hui par l’humanité.Nous nous sommes contentés de la lecture et de la compréhension du 7ème et 8 ème siècle.

    En ce qui concerne l’espèce humaine , une lecture du Coran appuyée par les connaissances d’aujourd’hui nous dicte d’ opérer une distinction entre les mots arabes coraniques « insan » , généralement compris comme « homme », et « bachar », généralement entendu comme « être humain ».
    Ces deux termes font en fait référence à deux étapes très différentes de l’évolution humaine. En effet , à chaque fois que le mot « insan » ( « homme » ) est utilisé dans l’histoire que le Coran relate au sujet d’Adam, il a clairement pour connotation la « Compréhension » ( Capacité mentale ), la « Conception abstraite » et l’ « Intelligence ». En revanche, le mot « bachar », lui, n’est utilisé que dans le contexte de la création d’Adam, bien avant qu’il n’ait évolué pour devenir « insan », donc devenu apte mentalement parlant.
    L’étape « bachar » est assimilée donc à celle de l’hominidé ou même de l’Homo , et « insan » à l’homme moderne. cela est justifié par le fait que le Coran référence à « l’insufflement de l’Esprit de Dieu » dans l’hominidé/l’Homo et ce sur base des versets coraniques suivants :
    « Le Seigneur dit aux anges : « Je vais créer un (hominidé => bashar => le terme utilisé ici dans le Coran est bel et bien « bashar », vous pouvez le vérifier dans un Coran en langue arabe) à partir de l’argile. Et lorsque je l’aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, prosternez-vous devant lui…. » ( versets 71 et 72 de la sourate 38 )
    Les versets concernant Adam coraniques pouent donc entièrement se comprendre conformément une certaine théorie de l’évolution :
    -Les hominidés en station debout ( la posture bipède ) : « O homme (« insan ») ! Qu’est-ce qui t’a détourné de ton Seigneur, le Bienveillant, qui t’a créé, puis façonné en justes proportions, et t’a constitué harmonieusement ? Il t’a attribué la forme qu’Il souhaitait » ( Versets 6 à 8 de la sourate 82 )

    -Le développement du langage : « Il a créé l’homme (« al insan »), Il lui a appris à s’exprimer » ( Versets 3 et 4 de la sourate 55 )

    -L’apprentissage de l’enterrement : « Puis Allah envoya un corbeau qui se mit à gratter la terre pour lui montrer (au fils d’Adam) comment ensevelir le cadavre de son frère. Il dit : « Malheur à moi ! Suis-je incapable, comme ce corbeau, d’ensevelir le cadavre de mon frère ? » Il se remplit alors de regrets » ( verset 31 de la sourate 5)

    -Le sacrifice/l’offrande : « Et relate-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Adam, qui, tous deux, firent des offrandes. Mais celle de l’un fut acceptée alors que l’autre ne le fut pas » ( verset 27 de la sourate 5)

    -Le développement spirituel : « (L’autre fils) dit : « Allah n’accepte que le sacrifice des pieux » ( verset 27 de la sourate 5 )

    -Se vêtir/couvrir : « O enfants d’Adam ! Nous vous avons montré des vêtements pour recouvrir votre nudité et vous parer » (verset 26 de la sourate 7)

    -La découverte du feu : « C’est Lui qui a fait pour vous du feu à partir de l’arbre vert afin que vous puissiez allumer à partir de celui-ci (vos propres feux) » ( verset 80 de la sourate 36)

    -Enfin, la Révélation, l’installation par Dieu de l’homme en tant que vice-régent sur terre, et la « descente ? » d’Adam du « paradis »

    Le paradis évoqué dans l’histoire d’Adam a souvent mené à certains débats entre érudits musulmans. Raisonnons: propose ce raisonnement :
    Comme Adam a mangé le fruit de l’arbre interdit car ils recherchait l’immortalité ( d’après le Coran ), ils était donc mortel, ce qui dès lors est une caractéristique terrestre et non céleste de l’existence.

    Dès lors, on peut établir ce qui suit :

    1. il existait de nombreuses créatures hominidés/Homo avant qu’Adam n’apparaisse

    2. Dieu a alors « sélectionné » Adam et lui a insufflé de Son Esprit

    Cet dernière action est l’acte de transformation ayant produit le saut depuis l’état animal jusqu’à l’état humain

    Nous pouvons également citer le philosophe, historien et esprit universel musulman Ibn Khaldoun, qui était proche de l’évolutionnisme : « Regardez le nombre de la création, la façon dont il a débuté à partir de minéraux, puis a continué avec les plantes, puis avec les animaux, sous la forme d’une belle gradation et de magnifiques relations….Relations étranges où la fin de l’horizon de chaque créature peut représenter le début de l’horizon de la créature lui succédant. Le royaume des animaux est vaste et abonde en espèces diverses, de manière à atteindre, selon une élaboration progressive, l’être humain, qui se distingue des autres par son esprit et sa vision. Pour y parvenir, le règne animal est parti des singes, qui possèdent conscience et sentiments, mais ni vision ni pensée, puis ce fut le début du monde humain. C’est ce que nous observons » ( Ibn Khaldoun à partir de sa célèbre « Muqaddima » ( Prolégomènes )

    Ibn Khaldoun a abordé l’évolution avant même Charles Darwin : le premier étant né le le 27 mai 1332 à Tunis et mort le 17 mars 1406 au Caire et le second étant né le 12 février 1809 et mort le 19 avril 1882

    L’évolution humaine dans le Coran :

    « Et Il vous a créés graduellement (ou par étapes)………. » Sourate 71-verset 14

    « C’est Lui qui vous a créés à partir de l’argile, puis a décrété (pour vous) un terme…. » Sourate 6-verset 2

    « Le Seigneur dit aux anges : « Je vais faire un (hominidé => bashar => le terme utilisé ici dans le Coran est bel et bien « bashar », vous pouvez le vérifier dans un Coran bien-sur en langue arabe) à partir de l’argile. Et lorsque je l’aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, prosternez-vous devant lui…. » versets 71 et 72 de la sourate 38

    L’évolution biologique dans le Coran :

    « Dis (O Mohammed) : « Parcourez la terre et voyez la façon dont Il a commencé la création. Puis Allah créera la génération ultime. Allah est capable de faire tout cela » Sourate 29-verset 20

    « Les incrédules ne savent-ils pas que les cieux et la terre n’étaient qu’un, puis que Nous les avons séparés, et que Nous avons créé toute chose vivante à partir de l’eau ? Ne croiront-ils donc pas ? » Sourate 21- verset 30

    « Allah a créé chaque animal à partir de l’eau. Parmi eux se trouve ( un genre ) qui marche sur le ventre et un autre genre qui marche sur deux pattes et ( un autre ) qui marche sur quatre. Allah crée ce qu’Il souhaite et Allah est capable de tout faire » Sourate 24 – verset 45
    Avec cette précion que Adam ne decent pas d’un singe mais d’un bachar non doué d’âme et de raison.
    Merci et salutations.
    Abderrahmane BELAID

  6. khaled dit :

    pour quoi donc les évolutionnistes ont la conviction que l’homme descend du singe ? il existe des liens de parenté d’accord mais par quelle expérience scientifique peut-on affirmer qu’un singe a enfanté un homme avec âme, conscience et esprit qui dépasse toute créature sur terre ? Non, on va dire il a fallut des millions d’année donc des millions de créatures non découvertes entre les deux les chainons manquants, ils sont ou ?! donc s’agit-il d’une même création ou du même créateur ? la question est philosophique nullement scientifique jusqu’a preuve du contraire! alors dire que madame est une scientifique ok mais son raisonnement ne l’est pas car l’aboutissement de sa théorie  » celle de Darwin » qui résume toute la création a une seule cellule crée  » par pur hasard » est philosophique

    • Jacqueline Charpentier dit :

      Avant de critiquer l’évolution, il est important de la connaitre. L’évolution n’a jamais dit que l’homme descend du singe puisque l’homme fait partie de la famille des Primates. L’évolution n’est pas linéaire, mais plutôt un arbre avec des centaines d’embranchements avec un ancêtre commun. De plus, l’Homo Sapien n’est pas le seul hominidé, car il y a eu les Neanderthals, les Denisoviens, l’Homme de Florès qui sont tous des branches différentes. La déclaration que l’homme descend du singe est une idée purement créationniste et qui n’a aucune valeur scientifique.

      • khaled dit :

        je vous l’accorde pour comprendre l’évolution faut bien s’accrocher, cette théorie a été rafistolée tant de fois qu’il en reste plus rien! oui dans ce domaine là  » purement philosophique » toute allégation peut devenir une science, aussi l’on voit bien l’homme Neandertal mi homme mi singe qui pousse des cris dans sa grotte… c’est plus proche au fantasme qu’a la science, comment peut on affirmé son apparence ? scientifiquement parlé bien sur, son mode de langage?, lui attribuer tel ou tel outil? et puis la datation pose probléme, elle est plus qu’approximative pour ne pas dire hasardeuse, a titre d’exemple cette pseudo science spécule sur des millions d’année avant notre ère alors qu’elle est incapable de dater ou d’expliquer les pyramides… donc désolé si je ne gobe pas tous les mots avancée car encore une fois c’est un domaine purement spéculatif

  7. Irréversible décrépitude dit :

    Les religieux sont t’ils fous, stupides ou hypnotysés (auto hypnose permettant de se mentir à soi même pour s’acheter la paix de l’esprit) ?
    Religion =folie = opium du peuple

    Mais les religions ont beau être le fruit de l’inventité humaine, cela n’est pas antinomique avec le panthéisme ou le panenthéisme, c’est ce courant qu’elle a découvert mais elle ne sais pas le nommer…triste ironie.

    Un agnostiqueà sensibilité panthéiste/panenthéiste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *