La religion et la politique : Des conflits sociaux inévitables tout au long de l'histoire

La politique et la religion ne font pas bon ménage aujourd’hui et c’était la même chose tout au long de l’histoire.


La religion et la politique ont toujours crée des conflits sociaux tout au long de l'histoire

Les humains n’ont pas retenu les leçons sur le mariage de la religion et de la politique. La religion provoque des tensions et des conflits sociaux dans notre ère moderne, mais également dans une époque qui remonte à 700 av. J.-C. selon une nouvelle étude publiée dans Current Anthropology.

Le professeur Arthur A. Joyce de l’université du Colorado et Sarah Barber de l’université de Central Florida ont trouvés des preuves dans plusieurs sites archéologiques mexicains qui contredisent la croyance populaire que la religion a permis d’unifier les premières sociétés étatiques. Selon l’étude, la religion a provoqué l’effet inverse dans l’établissement des sociétés.

Cette étude n’a pas beaucoup d’impact si nous n’avons pas beaucoup de croyances religieuses particulières, mais dans le passé, quand les gens ont agi selon leurs croyances religieuses, alors les actions ont eu des conséquences réelles et tragiques selon l’équipe qui a publié l’étude. Il est important de reconnaitre l’infection religieuse lorsqu’on parle de questions politiques. Et c’est un conseil avisé dans le monde d’aujourd’hui où on a de multiples exemples de mariage douteux entre la politique et la religion.

L’étude s’intitule Ensoulment, Entrapment, and Political Centralization: A Comparative Study of Religion and Politics in Later Formative Oaxaca. Elle est basée sur plusieurs années de recherche dans la basse vallée du Río Verde d’Oaxaca à proximité des cotes du Pacifique au Mexique. Ils ont comparé leurs résultats avec les données de la région montagneuse d’Oaxaca.

Leur étude se base sur des preuves archéologiques de 700 AV JC à 250 après J.-C, une période qui est considérée comme l’émergence des Etats de la région. Dans le Lower Verde, les rituels religieux, impliquant des offrandes et l’enterrement de personnes dans les cimetières de petites collectivités, ont créé des liens solides avec la communauté locale ce qui a empêché la création d’institutions de l’Etat.

Et dans la vallée d’Oaxaca, les élites sont devenues essentielles à la médiation entre leurs communautés et les dieux ce qui a provoqué des conflits avec les dirigeants locaux. Ces conflits ont abouti à l’émergence d’un Etat régional avec sa capitale à la ville de Monte Albán.

La religion était importante dans la vallée d’Oaxaca et la basse vallée de Río Verde, car elle a permis la création et l’histoire des premières villes et des Etats, mais de façons très différentes selon Joyce, auteur principal de l’étude. Et compte tenu du rôle de la religion dans la vie sociale et politique d’aujourd’hui, cette découverte n’est pas un très étonnante.

Le conflit dans la basse vallée du Río Verde était évident en se basant sur l’apparition et le déclin rapide de ses institutions étatiques. À Rio Viejo, la capitale du Verde, les gens ont construit des temples massifs dès 100 AV JC. Mais ces impressionnants bâtiments et de nombreuses villes à travers la vallée ont été abandonnés environ un siècle plus tard.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *