Facebook : L'impact des commentaires positifs et négatifs sur les articles de médias


  • FrançaisFrançais



  • Les commentaires positifs et négatifs influencent considérablement les articles de médias qui sont postés sur Facebook.

    Une expérience, pour déterminer les effets des commentaires négatifs et positifs sur les articles de média, a montré que l’influence du commentaire dépend du type et de la quantité des commentaires. Les commentaires négatifs ont diminué la force de persuasion d’un article d’actualité tandis que les commentaires positifs n’avaient aucun effet ou très peu. De plus, le nombre de Likes ne provoque pas l’effet boule de neige contrairement aux théories de prétendus experts dans les contenus viraux. Les travaux de l’étude ont été publiés dans Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking.

    Stephan Winter, Caroline Brückner et Nicole Krämer, doctorants de l’université de Duisburg-Essen en Allemagne, ont décrit leur expérience. Ils ont posté des articles d’un média réputé sur Facebook et les chercheurs changeaient systématiquement les commentaires avec des variantes positives ou négatives. Ils ont également mesuré le nombre de Likes et la réaction des participants.

    Brenda K. Wiederhold, rédactrice en chef de l’Interactive Media Institute : Cette recherche montre une distorsion négative qu’on a déjà vue sur d’autres études portant sur d’autres médias, notamment les publicités à la radio. Dans ces précédentes études, on a découvert que même s’il y avait une tendance négative, les messages positifs provoquent des niveaux d’excitation sur le plan physique et émotionnel. Et cette excitation permet un stockage de l’actualité sur la mémoire à long terme. Les messages négatifs ne sont pas stockés et les tests de mémoire ont montré que la personne n’arrive plus à se souvenir des messages négatifs portant sur cette actualité. On n’a pas encore de preuves que ce processus est effectif sur les articles de médias sur Facebook, mais ce ne serait pas une surprise.

    En termes clairs, cela signifie qu’une personne se souviendra d’un article positif avec des commentaires positifs tandis que même si un article négatif est très partagé sur Facebook, la personne l’oubliera en très peu de temps. De plus, le Like n’a plus aucune utilité, car il n’influence pas la mémoire de la personne. C’est juste la preuve scientifique de l’évolution des articles viraux. Ce type d’article peut se propager très vite et affoler les statistiques, mais son impact sur le long terme est proche de zéro. En revanche, un article qui provoque l’excitation et des commentaires positifs aura tendance à être stocké sur le long terme.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.