Microsoft bloquera les jeux piratés ? Pas vraiment


  • FrançaisFrançais



  • Il y a quelques jours, on vous apprenait que les conditions d’utilisation de Windows 10 stipulent qu’il pourra bloquer les jeux piratés. C’est vrai, mais cela concerne surtout les jeux de Microsoft.

    Nous l’avions déjà dit dans notre précédent article que Windows 10 allait bloquer les jeux piratés qui lui appartiendrait. Et nous ajoutions que d’autres éditeurs de jeux pourraient rejoindre Microsoft pour que les principaux jeux soit bloqués sur Windows 10. Même si c’est possible en théorie, les conditions d’utilisation sont séparés.

    Quand on regarde ces conditions, on s’aperçoit que cela concerne les services purement Microsoft (Live, Xbox, Skype, etc). Les conditions pour bloquer les jeux piratés et le matériel non autorisé sont décrit de la façon suivante (elles sont situées dans la section Mise à jour des Services ou Logiciels et modification des présentes Conditions) :

    b. Nous pouvons vérifier automatiquement la version du logiciel que vous utilisez afin de pouvoir continuer de vous fournir les Services, et pouvons télécharger des mises à jour logicielles ou modifications de configuration sans vous les facturer afin de mettre à jour, d’améliorer et d’étoffer les Services, y compris celles susceptibles de bloquer votre accès aux Services ou d’empêcher votre utilisation de jeux contrefaits ou de terminaux non autorisés.

    Le problème est qu’on ignore si Microsoft considère Windows 10 comme un logiciel ou un service. Si c’est un logiciel, alors les conditions d’utilisation sont séparé puisque la licence Microsoft Software License Terms où on peut lire (en anglais) :

    (i) Some Windows apps provide an access point to, or rely on, online services, and the use of those services is sometimes governed by separate terms and privacy policies, such as the Microsoft Services Agreement at (aka.ms/msa).

    Donc, si Windows 10 est considéré comme un logiciel, alors ses fonctionnalités et ses conditions ne sont pas couvertes par la licence de service. Cependant, Satya Nadella a répété à plusieurs reprises qu’il veut que Windows 10 soit considéré comme un service. Mais comme nous l’avons déjà écrit, ce n’est pas le blocage des jeux piratés sur Windows 10 qui pose un problème, mais c’est surtout la désactivation des périphériques et des terminaux non autorisés et malheureusement, on est dans le flou le plus total dans ce domaine. Quels sont les critères pour déterminer qu’un terminal n’est pas autorisé. Est-ce que cela concerne une manette, un clavier, une carte graphique ou un appareil mobile ?

    Quoi qu’il en soit, les conditions d’utilisation de Windows 10 préserve une opacité artificielle et c’est ce qui est le plus dangereux. Pour le moment, on peut éviter Windows 10, mais si Windows 10 est adopté en masse, ce sera trop tard pour les utilisateurs.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.