Ashley Madison : Publication de 20 Go de données supplémentaires


  • FrançaisFrançais



  • Le son du glas résonne doucement, mais surement pour Ashley Madison. Les pirates ont publié une nouvelle vague de données pesant plus de 20 Go, soit le double de la première publication.

    Les pirates d’Ashley Madison viennent de remettre le couvert. Ils ont publié 20 Go de données supplémentaires sur le Dark Web, principalement des sites en .onion, mais ces nouvelles données commencent déjà à circuler sur les réseaux Torrents.

    Les mails du CEO d’Ashley Madison dans la nouvelle fuite de données

    Ces nouvelles données d’Ashley Madison sont beaucoup plus critiques, car elles contiennent le code source du site et des mails des dirigeants. On a notamment des messages de Biderman, le directeur d’ALM qui est le groupe qui possède le site Ashley Madison. Biderman avait tenté de minimiser le piratage d’Ashley Madison en estimant que les données sont fausses. Les pirates lui ont répondu en balançant ses propres messages en disant : Noel, vous devez bien admettre que ces données sont légitimes.

    La publication du code source soulève des questions critiques, car les chercheurs estiment que ce code source est similaire à d’autres sites du groupe ALM. De ce fait, d’autres pirates vont pouvoir analyser ce code source pour analyser les failles et attaquer les autres sites.

    Des fonctionnaires gouvernementaux et un activiste familial parmi les clients d’Ashley Madison

    Et pour les clients d’Ashley Madison, l’avenir s’annonce orageux. Associated Press, qui a analysé les premiers 10 Go de données, a révélé que de nombreux clients du site de rencontre sont des fonctionnaires gouvernementaux. On a un responsable technique de la Maison Blanche, un Hacker travaillant pour le Département de la Sécurité Intérieure, un enquêteur et des responsables du Bureau du procureur. Ashley Madison possédait des clients provenant de nombreuses agences gouvernementales dont certaines sont très sensibles.

    On s’en fiche de leur vie privée, mais la fuite de leurs données personnelles permet des chantages potentiels et d’autres joyeusetés du même type. Parmi les personnalités, on a également Josh Duggar qui était un activiste pour les valeurs familiales et qui a avoué qu’il utilisait le site Ashley Madison. Duggar a reconnu qu’il était un grand hypocrite et qu’il demandait pardon à sa femme et à ses supporters.

    Quelque me dit que tous les sites de rencontre vont se prendre l’effet d’Ashley Madison dans les prochains mois. Ce ne sera pas un piratage, mais une perte de confiance des utilisateurs qui est bien pire pour détruire tout un secteur.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.