Ashley Madison : 2 suicides, piratage des concurrents et récompense de 500 000 dollars


  • FrançaisFrançais



  • On apprend chaque jour les pratiques abjectes d’Ashley Madison. Le groupe a tenté de pirater ses concurrents, on rapporte 2 suicides à cause du piratage et Avid Media offre une récompense de 500 000 dollars pour attraper les pirates. Une tentative de passer pour la victime qui est pathétique.

    Ashley Madison a piraté ses concurrents

    Une analyse des mails provenant de la fuite de données d’Ashley Madison montre que les responsables ont pu pirater leurs concurrents. Raja Bhatia, le chef du département technologique d’Ashley Madison, avait écrit à son CEO Daniel Biderman qu’il avait trouvé une faille sur nerve.com qui est un magazine spécialisé dans les contenus adultes. Les mails datent du 30 novembre 2012 et à cette époque, nerve.com tentait de lancer sa propre section de site de rencontre.

    Bhatia écrit dans le mail que la plateforme de Nerve était très insécurisée. Je peux avoir toute la base de donnée, transformer des membres gratuits en payant, etc. Quelques mois avant ces échanges, Avid Media était intéressé pour investir dans Nerve.com et le groupe était prêt à mettre 20 millions de dollars, mais l’accord n’a pas été conclu.

    6 mois après les mails, les responsables d’Ashley Madison ont rencontré ceux de Nerve et Bhatia avait demandé au CEO s’il devait révéler les failles de sécurité aux responsables de Nerve. Biderman n’a jamais répondu ce qui laisse à penser qu’ils ont exploité les failles à leur propre avantage.

    2 suicides à Toronto à cause d’Ashley Madison

    La police de Toronto a révélé qu’il y avait eu au moins 2 suicides parmi les employés fédéraux de la ville dont les informations provenaient de la fuite d’Ashley Madison. Nous rapportions un 1er suicide hier dans la ville de San Antonio et avec ces 2 de Toronto, on a déjà 3 morts à cause de ce piratage. Notons que les utilisateurs d’Ashley Madison ne sont pas à blamer, car on a le droit de faire ce qu’on veut. Toute la responsabilité revient à Ashley Madison qui n’a rien fait pour colmater les brèches et qui tente de rattraper le coup avec des récompenses pour attraper les pirates.

    Une récompense de 500 000 dollars

    C’était digne d’un Blockbuster. Le CEO d’Ashley Madison a promis une récompense de 500 000 dollars pour ceux qui donneraient les informations sur les pirates. Avec des phrases aussi solennelles que stupides, Ashley Madison tente de se faire passer pour la victime alors que c’est le véritable coupable dans l’histoire. Il aurait pu donner les 500 000 dollars lorsque les pirates ont menacé de publier la fuite. De plus, Ashley Madison nous révèle qu’ils ont découvert le piratage le 12 juillet 2015 lorsque les employés se sont connectés à leurs machines et que la chanson Thunderstruck d’AC/DC était jouée en arrière-plan.

    Un mois avant le piratage, Ashley Madison a organisé plusieurs audits internes où les responsables admettaient que leur site était remplis de faille. Selon leurs propres mots,  notre code possède plusieurs failles XSS/CRSF, des injections SQL et il sera facile de pirater tout le site si on ne prend pas des précautions. Cela signifie qu’ils savaient que leur plateforme était une passoire et qu’ils n’ont rien fait.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.