Rovio, l'éditeur d'Angry Birds, supprime 37 % de son personnel


  • FrançaisFrançais



  • Rovio a viré 260 personnes, soit 37 % de son effectif. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’entreprise qui avait déjà procédé à des licenciements l’année dernière après des pertes considérables.

    Angry Birds 2 n’a pas été le sauveur de Rovio

    Angry Birds n’intéressent plus personne. C’est le constat de Rovio puisqu’il vient de licencier 260 personnes. Pour Rovio, c’est une démarche nécessaire puisque cela permettra à l’entreprise d’être mieux concentrée sur ses objectifs en réduisant les couts. Mais ce n’est pas en supprimant le tiers de son effectif que Rovio va nous proposer quelque chose à l’avenir.

    Une mauvaise réputation auprès des joueurs après Angry Birds 2

    En octobre 2014, Rovio avait déjà viré 130 personne et les revenus au premier trimestre sont en baisse de 9 % à 158 millions d’euros. Le problème est que Rovio comptait sur Angry Birds 2 pour se refaire une santé, mais cela a été un flop magistral. Certes, le jeu est l’un des téléchargés sur les plateformes, mais seul le fric compte et Rovio n’arrive pas à payer ses utilisateurs. Il en est réduit à spammer agressivement les joueurs pour qu’ils fassent des achats intégrés et c’est le meilleur moyen pour dégouter les utilisateurs.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.