Microsoft étend l’espionnage à Windows 7 et Windows 8

Vous en avez marre de lire que Microsoft pratique un espionnage systématique sur Windows 10 ? Pour changer, si nous vous disions que le même espionnage vient de débarquer dans Windows 7 et Windows 8 avec 3 mises à jour consécutives ?



Microsoft vient de publier plusieurs mises à jour qui introduisent le service de suivi de télémétrie et de diagnostic dans et Windows 8.1. Une autre mise à jour ajoute la télémétrie à l’UAC (User Account Control) pour collecter des informations de bas niveau sur le système. Les trois mises à jour qui rajoutent cette collecte de données sont KB3068708, KB3022345 et KB3075249. La description des mises à jour est très floue, mais basiquement, cela signifie que Microsoft applique désormais l’espionnage de Windows 10 sur Windows 7 et Windows 8.1.

Il est facile d’arrêter cette collecte de données sur Windows 7 et Windows 8.1

Le site WinAero mentionne que Microsoft utilise 2 domaines pour collecter les données. Et il suffit d’ajouter ces domaines dans votre fichier HOSTS. Le fichier HOSTS se trouve dans C:WindowsSystem32driversetc et vous ajoutez 127.0.0.1 avant chacun de ces 2 domaines.

Les deux domaines que vous devez bloquer :

  • vortex-win.data.microsoft.com
  • settings-win.data.microsoft.com

Notez qu’on a uniquement ces 2 domaines pour l’instant, mais Microsoft en utilise d’autres qu’il faudra bloquer à l’avenir. Un autre moyen de stopper la collecte de données sur Windows 7 et de Windows 8.1 est de supprimer ces 3 mises à jour. Vous allez dans Panneau de configuration/Systèmes et Sécurité/Windows Update/Afficher les mises à jour installées. Vous verrez toutes les mises à jour qui ont été téléchargées et installées et vous supprimez celles qui concernent l’espionnage. De même, vous pouvez aussi saisir les commandes suivantes dans une fenêtre d’invites :

wusa /uninstall /kb:3068708 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3022345 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3075249 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3080149 /quiet /norestart

Enfin, ce serait une bonne idée de cacher ces mises à jour parce qu’elles seront réinstallées au prochain redémarrage de votre système. Mais cela prouve est que toutes les prétendues excuses de Microsoft pour justifier l’espionnage sur Windows 10 est juste une de merde. Microsoft perd du terrain sur de nombreux domaines et il veut absolument mettre la main sur les données de l’utilisateur qu’ils soient sur Windows 10, Windows 7 et Windows 8.1. Vous entendez cette petite voix au loin ? C’est quelqu’un qui s’appelle

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

7 réponses

  1. newsoftpclab dit :

    Je ne comprends pas.pendant des années on nous a dit de faire des mises à jour.Maintenant on nous demande de ne pas les faire pour ne pas être espionner.

  2. griggione dit :

    Bonjour tous

    Merci pour ces précisions qui vont être appliquées trés trés vite 😉

  3. Eric BUZIN dit :

    Ma petite voix à moi c’est OS X … Avec Linux on peut pas bosser tranquille avec la suite Adobe.
    Tout le monde sait que la télémétrie sert à nous inonder de publicités et savoir ce que les gens attendent de leur petite vie pourrie de geek ou de consommateur de technologie, de mal bouffe…etc.
    Bref, faites ce que vous voulez, mais moi, PC/Windaube a été remplacé depuis longtemps par un bon iMac.

  4. le reste dit :

    Je supprime les 3 mises à jours « wind 7 » mais Windows les réinstalle à chaque fois; et ne trouve pas « dans le panneaux de configuration » C:WindowsSystem32driversetc et donc le fichier HOSTS. Si quelqu’un à la solution. Merci

  5. Asterios dit :

    Sous Windows 7, je reviens des années plus tard parce que je viens seulement de remarquer ce fait. Le problème, c’est que les commandes ne se valident pas (alors que j’ai ouvert le panneau de commande en administrateur), pas plus que le fait de cliquer « désinstaller » et valider d’un oui dans la liste des mises à jour (Ça ignore l’action, littéralement). J’avais déjà eu à troller le système lors de son installation parce qu’il affirmait que mon processeur était trop avancé pour être mis à jour sous un autre système que Windows 10, chose que j’avais trouvé complètement absurde et dont j’ai eu la confirmation en fouinant un peu sur le net. Malgré ça, ça me rebute de passer sous Linux dont l’interface est nettement moins familière et même plutôt moche. Les avantages font-ils réellement la différence, ou y a t-il pas mal d’exagération liée à l’extrême fan-attitude des utilisateurs, au même degré que les adeptes des Iphones face aux adeptes d’Android ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *