Record pulvérisé pour les notices DMCA de Google


  • FrançaisFrançais



  • Le processus DMCA de Google devient sauvage. Le nombre d’URLs qui sont traitées pulvérise tous les records et la raison est que les Majors s’adaptent et comprennent toute la mesure de la signification d’internet.

    Le rapport de transparence de Google nous montre l’évolution des notices DMCA. Le DMCA permet de marquer et de supprimer un contenu qui viole le droit d’auteur. Le mois de juillet 2015 a concerné 12,5 millions de notices DMCA en une semaine, soit Google a supprimé 18 liens pirates toutes les secondes.

    L’utilisation du DMCA a augmenté au fil du temps. En 2011, on avait 130 000 notices DMCA au mois de juin et c’est passé à 158 000 au mois d’aout. Les choses ont commencé à s’accélérer à partir de novembre 2012 où Google traitait déjà 2,8 millions d’URL en une semaine. Le mois d’octobre 2014 a été très fort avec près de 11,8 millions d’URL en une semaine. Le mois de juillet frolait déjà la folie avec 12,5 millions d’URL qui ont été supprimé, mais le mois d’aout a fait mieux. Pendant que tout le monde était en vacance, les ayants-droits ont supprimé 13 685 322 URL en une semaine, soit 23 URL par seconde.

    DMCA-url

    Ces derniers mois, 5 591 ayants droits et 2 683 organisations ont demandé la suppression de 55 702 393 URL provenant de 80 000 domaines. Les principaux sites concernés sont les plateformes de partage de fichiers.

    Pourquoi les Majors suppriment tellement d’URL. Le problème est que le sites de Torrent et de partage utilisent internet à pleine puissance. A une époque, baignant dans leur idiotie caractérisée, les Majors pensaient qu’il suffisait de supprimer l’URL provenant d’un site pour le faire disparaitre du web. Mais des sites comme Pirate Bay sont disponibles sous plusieurs domaines et chaque site possède une copie du contenu de base. De plus, il y a aussi des centaines de sites miroir pour les plateformes ce qui fait que les Majors sont obligés d’envoyer des notices DMCA à chaque site qu’ils trouvent.

    Mais l’impact sur le piratage est minimal puisque le contenu est toujours autant disponible. Les pirates rivalisent d’imagination pour proposer leurs fichiers sur le maximum de plateformes possibles.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.