Youtube : Les Trolls achètent des pouces rouges pour saboter une chaine Youtube


  • FrançaisFrançais



  • Joe Steward, un chercheur de Dell, révèle l’affaire de Dave Jones et sa chaine Youtube EEVblog qui a subi une attaque d’un système automatisé de pouces rouges.

    Nous sommes dans une ère où on peut tout automatiser. On peut générer du contenu, des jeux, des sites web et il n’est pas étonnant que quelqu’un ait automatisé les pouces rouges sur Youtube. Depuis des années, on peut acheter du trafic et des pouces bleus automatisés pour un certain prix. Les Youtubeurs subissent de nombreuses attaques que ce soit parce qu’ils font de la publicité clandestine ou parce qu’ils connaissent un succès qui n’est pas supporté par les Trolls. Et Daves Jones explique que le problème vient de Google. Les Trolls, avec leur mentalité et leur capacité minables, ne sont pas capables de faire des attaques DDoS contre les serveurs de Youtube. Techniquement, c’est possible, mais cela couterait une fortune.

    À la place, les Trolls expriment donc leur colère enfantine en mettant des milliers de pouces rouges sur la vidéo. Les pouces rouges et bleus sont un critère de référencement dans Youtube. Ils sont le principal critère pour les vidéos recommandés. En achetant des pouces rouges massifs, les Trolls s’assurent que la vidéo ciblée n’apparaitra pas dans les recommandations.

    Une victoire minable pour un minable.

    La vidéo où Dave Jones explique ces achats de pouces rouges :

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.