La croissance d'internet ralentit dans le monde


  • FrançaisFrançais



  • La baisse de la croissance était prévisible. Tous les pays n’ont pas les mêmes capacités. Les pays pauvres ont même dû mal à se fournir correctement en électricité et il est impossible pour eux de proposer une connexion haut débit qui est promue par les organisations à grands coups de campagnes marketing. L’amélioration de l’internet haut débit provoque une fracture numérique effarante entre les pays pauvres et riches ce qui contredit également l’objectif principal d’internet de mettre tout le monde sur le même pied d’égalité.

    (Agence Ecofin) – Le 21 septembre 2015, l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) a publié le rapport 2015 sur « La situation du large bande » de sa Commission sur le large bande. Le document révèle qu’il y a actuellement 3,2 milliards de personnes qui disposent d’une connexion très haut débit, soit 43% de la population mondiale, contre 2,9 milliards l’année dernière. Même si ces chiffres semblent positifs, la Commission du large bande explique qu’il traduisent toutefois un ralentissement de la croissance de l’Internet dans le monde.

    D’après la Commission, ce ralentissement se manifeste par la revue à la baisse de ses objectifs pourtant très prometteurs. Le cap des quatre milliards d’internautes prévu en 2015 ne sera finalement pas franchi avant 2020. La cause étant la lenteur de plusieurs pays à révolutionner leur secteur de télécommunications. Dans les pays en développement par exemple, l’accès à l’Internet au domicile s’avère bien inférieur à l’objectif fixé de 40% en 2015.

    Dans l’accès au large bande fixe, l’UIT classe l’Islande au premier rang avec le plus fort pourcentage d’internautes (98,2%), devant la Norvège (96,3%) et le Danmark (96%). La Suisse est au 18e rang (87%). Dans le bas du tableau, on trouve la Birmanie (2,1%), la Somalie (1,6%), le Burundi (1,4%) et l’Erythrée (1% d’internautes). Dans les pays encore qualifiés de pauvres, largement en Afrique, Asie, Amérique latine, mais aussi en Europe, l’actuel abandon des zones rurales a un impact fort sur les prévisions de l’UIT sur l’Internet.

    Du côté du mobile, même si le nombre d’abonnements au cellulaire a franchi la barre des sept milliards, le nombre d’abonnements au large bande mobile- 3,5 milliards- reste relativement faible par rapport aux prévisions.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *