Ne vous en déplaise, les disquettes ont la vie dure


  • FrançaisFrançais



  • La plupart d’entre nous n’ont jamais utilisé de disquettes depuis des années. Mais elles sont encore utilisées dans quelques secteurs tels que les silos qui possèdent les missiles nucléaires.

    Les plus jeunes auront dû mal à décrire une disquette de 3,5 ou de 8 pouces. Au début de l’informatique, les disquettes étaient les principales méthodes pour installer des logiciels et elles ont été remplacées progressivement par les CD, les DVD et les clés USB. Mais les disquettes ont toujours la vie dure. Le site Floppydisks.com vous permet encore d’acheter des disquettes. Son propriétaire, Tom Persky, refuse d’abandonner et c’est le seul vendeur de disquettes qui existe encore aux États-Unis. L’aventure de Tom commence en 1990 lorsqu’une entreprise l’appelle pour lui vendre le nom de domaine FloppyDisks.com. Il refuse dans un premier temps puisque le domainier demandait 250 dollars, mais sa femme arrache le téléphone de ses mains et accepte la vente.

    Mais comment un petit site peut-il rivaliser avec Amazon ou Best Buy ? C’est tout à fait possible si tous ces géants ne vendent plus votre produit depuis des années, mais qu’il y a encore quelques clients pour les acheter. Tom était un développeur de logiciels et à l’ère des disquettes, le principal problème était de fractionner un logiciel dans plusieurs disquettes. Il y avait des équipements qui permettaient de le faire, mais ils étaient trop chers et c’est pourquoi Tom a décidé de le créer lui-même. Il pensait que les disquettes n’allaient jamais disparaitre, mais les CD et les DVD ont compromis son avenir radieux.

    disquette_2

    Une activité obsolète est condamnée à disparaitre, mais Tom a déclaré qu’il a juste oublié de quitter le marché des disquettes. Notons que son entreprise propose aussi des CD et des DVD, mais il ne néglige pas les disquettes pour autant. Mais qui a encore besoin de disquettes de nos jours ? Il serait difficile de croire pour les férus de technologie qui sont matraqués avec l’obsolescence programmée qu’un produit informatique pouvait durer des années. À l’époque, des dizaines d’appareils industriels fonctionnaient sur des disquettes et ils étaient conçus pour durer 50 ans.

    Parmi les exemples de machines, Tom mentionne une entreprise de broderie dont les machines utilisent des disquettes. Ces machines n’ont pas d’équivalent à notre époque ou elles sont trop couteuses à remplacer. Actuellement, le site FloppyDisks réalise 50 % de ses ventes en ligne et la moitié se fait au téléphone. Et c’est une chose qui est impossible à trouver sur Amazon, Best Buy ou eBay puisque le rapport humain n’existe plus et que tout est automatisé. Des consommateurs préfèrent toujours les disquettes par habitude, mais également par nostalgie.

    Il y a encore des distributeurs automatiques de billets qui fonctionnent aux disquettes. Et dans l’aviation, il y a encore des appareils qui doivent être alimentés par ces carrés de plastique qui contiennent quelques kilooctets de données. Mais on sera étonné d’apprendre que les disquettes sont encore utilisées par le Département de la défense aux États-Unis.

    Des disquettes pour les silos de missile nucléaires

    disquette_3

    L’année dernière, l’émission 60 minutes nous apprend que les silos à missile de l’US Air Force utilisent principalement les disquettes pour le stockage. Certains n’ont pas voulu croire, mais l’US Air Force a confirmé que c’était bien le cas. Selon un porte-parole de l’US Air Force : On s’en fiche que ce soit ancien du moment que c’est fiable. Pour le moment, la disquette respecte les normes draconiennes des silos à missile.

    Les équipements de défense militaire nécessitent des tests draconiens et même si l’armée américaine pourrait utiliser un équipement plus moderne, elle n’en éprouve pas la nécessité. Du moment que cela fonctionne et que cela nous procure la sécurité nécessaire, on ne voit pas pourquoi on abandonnerait la technologie.

    Et le plus intéressant est que l’aspect obsolète de la disquette contribue à renforcer sa sécurité. Étant donné que la disquette est totalement délaissée dans notre ère technologique, cela signifie aussi qu’elle est quasi invulnérable aux attaques informatiques. Pas de connexion à internet, des équipements qui peuvent fonctionner dans un circuit fermé absolu, le contrôle des informations sur le support physique de la disquette. L’US Air Force est intéressé par les nouvelles technologies du moment qu’elles soient aussi fiables que les disquettes. Un porte-parole l’a parfaitement résumé : Nous préférons un produit testé et approuvé plutôt que nouveau et amélioré.

    Mais les disquettes pourront disparaitre et ce n’est pas parce que les gens arrêteront de les utiliser, mais parce qu’il n’y a aucune entreprise qui les produit. Tom et son site FloppyDisks possèdent un bon stock. À une époque, il avait racheté 500 000 disquettes de 5 pouces et 1 million de disquettes à 3,5 pouces. Il pensait qu’il n’épuiserait jamais le stock et qu’il avait vu trop gros. Mais aujourd’hui, il estime que le stock ne lui suffit plus et qu’il ne peut plus en racheter. Comme une alternative, il utilise des disquettes recyclées provenant de gens qui lui vendent de vieilles disquettes qu’ils n’utilisent plus.

    Le parallèle avec les casquettes audios

    Il y a quelques semaines, on apprenait que le dernier fabricant de cassettes audio avait connu sa meilleure année depuis l’ouverture de son entreprise dans les années 1960. Les cassettes audios ont le vent en poupe chez les amateurs, mais également parce que ce produit fait désormais partie de la tendance rétro. Le parallèle entre la cassette audio et la disquette n’est pas évident, mais leur point commun est qu’il montre que certaines personnes sont dégoûtées de la technologie actuelle avec des produits bling bling sans aucune fiabilité, durabilité ou souci du consommateur. On vend des produits pour remplir les poches des actionnaires et non pour améliorer la vie du consommateur. La disquette et la cassette audio sont les seuls vestiges qui sont encore capables de jouer ce rôle avant qu’ils ne disparaissent définitivement. C’est une honte pour la technologie qui a pris le chemin du profit et c’est une ode de bravoure à des gens comme Tom qui ont permis de faire survivre les disquettes jusqu’en 2015.

    Source : Digital Trends, Reddit

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.