Peeple, l'arme de harcèlement massif


  • FrançaisFrançais



  • Les gens qui habitent dans des maisons de verre ne doivent pas jeter des pierres chez leurs voisins. Julia Cordray, la fondatrice de l’application Peeple, qui permet de noter des gens, a été notée très négativement sur Facebook et Twitter.

    Julia Cordray fait partie de ces personnes qui savent qu’il faut beaucoup de polémique pour faire connaitre son application dans la grande mer des services disponibles sur le web. Et son idée lumineuse est de pouvoir noter les gens à la manière de Yelp. Peeple vous permet de noter vos voisins, vos amies, votre petite amie, vos parents, enfin l’humanité entière. Quand on voit l’astroturfing systématique sur des sites comme TripAdvisor, alors on peut juste imaginer les dégâts de Peeple sur votre entourage. Est-ce que c’est la société actuelle qui veut ça ou simplement que c’est l’idée illégale d’une personne qui veut faire le buzz à tout prix en empochant quelques millions de dollars au passage ?

    Cet outil n’est pas pour noter des gens, car on peut considérer Peeple comme une arme de harcèlement massif sans oublier que c’est un spam. L’un des pires aspects de l’application Peeple est que des gens peuvent vous inscrire à votre insu. Donc, votre pire ennemi vous inscrit et il peut raconter toutes les saloperies sur vous. On ignore les lois du Canada, car c’est un pays plutôt arriéré, mais quand quelqu’un prend votre nom pour faire quelque chose à votre insu, cela s’appelle de l’usurpation d’identité.

    La fondatrice de Peeple n’aime pas les avis négatifs

    Julia Cordray vit sans doute aux pays des bisounours, car elle pensait qu’il n’y aurait aucun effet négatif à son annonce qui a été relayée par tous les médias. Mais les gens ont commencé à poster des commentaires négatifs sur son compte Facebook et à la bombarder sur Twitter. Julia Cordray et son co-fondateur tentaient de supprimer les messages négatifs à mesure qu’ils apparaissaient, mais évidemment, le combat contre les internautes ressemble à un gamin qui tenterait de stopper un tsunami avec ses mains. Et notre Julia, qui a oublié son cerveau quelque part, a osé demander sur comment empêcher les gens de commenter sur sa page Facebook.

    julia-cordray-tweet

    Les internautes ont appris la nouvelle et les messages négatifs sont devenus un véritable torrent avec environ 2 800 messages négatifs par heure sur son compte Facebook. Et tout l’entourage de Julia a été passé à la moulinette. Les internautes se sont même attaqués aux amis de Julia sur son compte. Des utilisateurs de Twitter ont cherché des membres de sa famille et on peut dire que c’était un joyeux bordel.

    Une mauvaise idée est comme une pierre. Si vous la lancez, alors internet va s’en emparer, la transformera en montagne et vous la balancera dans la tronche.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *