Axel Springer bannit les utilisateurs d'Adblock de son média Bild


  • FrançaisFrançais

  • Bild est un tabloid allemand qui appartient au groupe Axel Springer. Et il vient d’annoncer qu’il bannira désormais les utilisateurs d’Adblock sur son site. Ces utilisateurs auront le choix de payer 2,99 euros par mois



    continue de gagner en popularité et les médias tentent de se protéger comme ils peuvent. Axel Springer est le plus gros groupe de médias en Allemagne et il détient notamment Bild.deun tabloid qui fait des records de vues en Allemagne que ce soit en ligne ou dans sa version papier. Avec la montée d’Adblock, Bild vient d’interdire purement et simplement les utilisateurs d’Adblock.

    Soit ces utilisateurs doivent désactiver , soit ils paient 2,99 euros par mois s’ils veulent continuer à lire le contenu avec leur Adblock. Ce n’est pas le premier média qui prend des mesures radicales. La plateforme Hulu fait de même ainsi que le Washington Post. Toutefois, ces médias américains ne bloquent pas systématiquement les utilisateurs d’Adblock, mais leur propose une version limitée.

    Bild et son groupe Axel Springer a fait le choix de la contre-attaque immédiate et brutale et ce n’est plus une tentative de récupérer des revenus perdus par Adblock, mais plutôt une forme de racket. Axel Springer est également le groupe qui avait tenté de faire du chantage à Google en échange de son contenu sur Google News. Axel Springer avait perdu sur tous les tableaux contre Google et on espère que ce ne sera pas la même chose contre .

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *