samedi , 24 juin 2017

Pourquoi WhatsApp est-il si populaire ?

Mot-clés:

WhatsApp possède 600 millions d’utilisateurs. L’application est minoritaire en Europe et aux États-Unis, mais son augmentation est insolente en Asie et en Afrique. Et les explications de la popularité de WhatsApp sont une polyvalence exceptionnelle, une disponibilité permanente et une facilité d’utilisation qui convient à tout le monde, mais vraiment à tout le monde.


Pourquoi WhatsApp est-il si populaire ?
Pourquoi WhatsApp est-il si populaire ? Après tout, il y a de nombreux services de messagerie sur le marché avec iMessage, Gtalk, Skype et d’autres. WhatsApp est devenu populaire parce que la plateforme est arrivée au bon moment dans l’évolution technologique. Quand j’ai utilisé WhatsApp la première fois, je me suis dit : WhatsApp est simplement des SMS qu’on reçoit et envoie par internet ? Comment une idée aussi stupide est devenue populaire ? Mais on doit gratter légèrement la surface pour comprendre le succès de WhatsApp dans les pays émergents.

La popularité de WhatsApp selon les pays

La plateforme Statista avait publié un rapport sur la popularité de WhatsApp en 2014. Le pays le plus populaire dans WhatsApp est l’Afrique du Sud avec 78 % suivi de la Malaisie avec 75 %, l’Argentine avec 74 %, Singapour et Hong Kong avec 72 %. La part des États-Unis ? 8 % et celle de la France est seulement de 6 %. Certains pays européens sont populaires dans WhatsApp tels que l’Espagne qui culmine avec 70 % ou l’Italie avec 62 %. Mais en général, les pays pauvres et émergents sont plus gros marchés de WhatsApp. Alors que Facebook, Google, Twitter et les autres s’assoient encore autour de tables pour réfléchir comment pénétrer dans ces pays, WhatsApp y est déjà présent depuis longtemps.

whatsapp-popularite

Et l’évidence saute aux yeux. La popularité de WhatsApp va de pair avec la pénétration mobile par utilisateur dans les pays. Les pays émergents sont les champions de l’utilisation du mobile et WhatsApp sera toujours en première place dans ces pays. Mais on peut arguer que la pénétration du mobile est également très forte dans les pays riches, mais il ne faut pas confondre la pénétration et l’utilisation. Les utilisateurs de pays riches possèdent de nombreux appareils et plateformes et ils peuvent basculer l’un par rapport à l’autre. En revanche, les personnes dans les pays émergents concentrent toute leur communication avec leur mobile et surtout que WhatsApp est la transition parfaite avec les SMS qu’ils ont connus depuis des années.

WhatsApp pourrait fonctionner sur une machine à laver

On l’a répété plusieurs fois dans nos articles sur WhatsApp, mais la polyvalence est la clé pour convaincre des utilisateurs. Par exemple, le service iMessage est concurrent de WhatsApp, mais les utilisateurs d’iPhone n’utilisent jamais iMessage et ils privilégient constamment WhatsApp. Imaginons que vous soyez un utilisateur d’iPhone en France et qu’il y ait un autre à Singapour. Même si les deux ont un Phone, ils ne pourront jamais communiquer par SMS puisque les couts d’envoi et de réception sont élevés et s’ils passent par iMessage, alors ils sont verrouillés aux propriétaires d’iPhone. En revanche, WhatsApp est totalement gratuit quel que soit l’utilisateur, quel que soit la plateforme et quel que soit son pays. Cela permet de créer une communication de type SMS à un niveau mondial avec très peu de couts.

Quand j’ai téléchargé WhatsApp, j’ai transpiré quand j’ai vu les permissions. Et on ne va pas se voiler la face, WhatsApp est l’une des applications les plus intrusives que je connaisse, mais on peut contourner le problème en utilisant un pare-feu sur votre téléphone, si vous avez Android. Mais le fait est que si les permissions sont un problème, l’application est très légère. Cela signifie que vous recevrez les messages même si vous avez une connexion de merde en 2G.

Ensuite, WhatsApp est disponible pour Android, iPhone, Windows Phone, Blackberry, Symbian et Nokia S40. Non, mais sérieux, qui propose encore des applications pour Symbian et Nokia S40 et pourtant, WhatsApp le fait. WhatsApp s’est dit : On ne va pas forcer les utilisateurs à passer à un système juste pour utiliser notre application. On va porter notre application au système utilisé par les mobinautes.

Une facilité d’utilisation hallucinante avec WhatsApp

Est-ce que vous vous êtes déjà inscrit sur un service récemment ? On vous proposera de vous inscrire par mail, par Facebook ou par Twitter. Et même si cela parait facile en apparence, c’est un processus qui emmerde énormément les utilisateurs. Sur WhatsApp, vous vous inscrivez et vous ajoutez des contacts uniquement par leur numéro de téléphone. Et cela permet à WhatsApp de devenir le réseau idéal pour rester proche de vos amis et de vos proches dans le monde entier.

J’avoue que j’ai eu un peu de mal à comprendre la notion d’ajout des contacts, mais bon, vous pouvez l’apprendre en quelques minutes et ensuite, l’application fonctionne à merveille. Pas de mail, pas d’authentification supplémentaire et surtout, vous ne téléchargez rien sur votre téléphone. Dès que vous recevez les messages, ils disparaissent. Il ne fait pas de copie de vos contenus dans son application, car il ne fait que transmettre les images, les vidéos et les messages stockés sur votre téléphone à votre destinataire.

WhatsApp : Du SMS par internet aux listes de diffusion et campagnes de communication

Je n’utilise pas WhatsApp pour rester proche de mes amis et de mes proches. Mais je l’utilise pour recevoir des nouvelles de mes centres d’intérêt qui communiquent via WhatsApp. Vous pouvez utiliser ce service comme une sorte de liste de diffusion et de campagne de communication sans les inconvénients du mail ou du SMS. Car vous recevrez le message du moment que vous avez une connexion internet. Des musulmans en Inde ont ainsi appris si leurs proches allaient bien après la bousculade à La Mecque quelques minutes après que l’événement ait eu lieu.

Pendant le Coup d’Etat du Burkina Faso, les citoyens se sont mobilisés sur WhatsApp pour organiser de véritables conseils de crise. Le titre de l’article résume parfaitement la place de WhatsApp dans ces pays : Ils avaient les armes, et nous nous avions seulement Whatsapp. Les citoyens cherchent toujours de nouveaux modes de communication pour échapper à la censure ou au manque d’informations. À ses débuts, Twitter a joué ce rôle, mais aujourd’hui, Twitter n’est devenu qu’une immense bouse et cour de récréation pour des journalistes et des personnes avides de gloire éphémère grâce à leur bon mot du jour. WhatsApp permet de se mobiliser localement tout en propageant le message au niveau mondial. Et seule cette plateforme a réussi à réaliser ce paradoxe technologique.

Une nouvelle manière de communiquer hors du web

Essayez de chercher des discussions de WhatsApp sur le web. Vous en trouverez difficilement et c’est encore plus difficile de trouver des contacts intéressants, car comme on l’a mentionné, WhatsApp est négligé par les Occidentaux et pour le moment, ce sont eux qui décident ce qui est important sur le web. Ils auront quelques années de retard comme d’habitude. J’ai cherché des groupes et des numéros intéressants et j’ai trouvé des choses vraiment étranges en fouillant dans les méandres de WhatsApp. Ainsi, j’ai trouvé un fil de discussion appelé Thought Girls (Pensée de filles). Il faut passer par plusieurs parrainages pour que vous soyez accepté, mais les discussions valent leur détour. C’est un groupe de femmes qui publient des anecdotes sur ce que les femmes disent entre elles. Une sorte de Sex and the City si vous voulez, mais en mode vraiment Hardcore. Étant un utilisateur de Reddit et de 4Chan, je pensais que j’avais le coeur bien accroché, mais les discussions de ce groupe sont tout simplement délirantes.

Et il y a de nombreux contacts similaires qu’on peut trouver, mais encore, tout fonctionne uniquement sur le bouche-à-oreille. Je connais une personne qui connaît une personne. Très peu de centralisation et très peu de visibilité. C’est la recette pour trouver des discussions très libres sur tous les sujets. Et ne vous fiez pas aux groupes populaires qui sont cités par les blogs et les sites. Généralement, ce sont des arnaques. WhatsApp a su attirer un nouveau public pour créer une nouvelle mode de communication. Les utilisateurs de WhatsApp pensent qu’ils sont à l’abri d’une sorte de surveillance, mais le service appartient à Facebook qui ne connait pas le concept de la vie privée et de l’anonymat. Mais la facilité d’utilisation et l’apparence d’anonymat sont suffisantes pour débrider les utilisateurs.

L’année dernière, un divorce par l’intermédiaire de Facebook a fait la une des médias. Sur WhatsApp, on compte près de 1 800 divorces au cours des 6 derniers mois. WhatsApp propose une nouvelle manière de communiquer hors des cadres habituels et on peut penser que sa croissance n’est qu’un commencement. En termes de chiffres, WhatsApp ne pourra pas rivaliser avec Facebook, mais sur le plan de l’utilisation, de la popularité et de la bonne réputation de l’entreprise, WhatsApp a dépassé Facebook, Twitter et tous les autres modes de communication depuis belle lurette et l’ironie est que la majorité des férus technologiques a complètement zappé ce phénomène.

 

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG