Google va déployer le projet Loon en Indonésie


  • FrançaisFrançais

  • L’Indonésie sera le premier pays à bénéficier du projet Loon. Une connexion internet fournie par des ballons à haute altitude. Le géant américain a signé un partenariat avec 3 opérateurs locaux.



    Google annonce que l’Indonésie sera le premier pays à tester une connexion à haut débit via son projet Loon. Ce dernier est une connexion de type LTE qui sera fourni par des ballons à haute altitude. L’objectif de Loon est de connecter 100 millions d’indonésiens sur la population de 250 millions.

    Google a signé un partenariat avec 3 opérateurs locaux qui sont Indosat, Telkomsel et XL Axiata qui vont transmettre la connexion internet qu’ils recevront du projet Loon. Google est en avance par rapport aux autres géants dans ce domaine. Facebook pense aussi aux ballons et aux drones, mais le projet Loon est déjà effectif dans quelques pays, notamment le Sri Lanka.

    C’est une bonne connexion, car la norme LTE permet d’avoir d’excellents débits sur son Smartphone. Evidemment, Google promeut ses propres produits tels que le Smartphone Android One ou ses services destinés à des connexions lentes.

    Mais on ignore si le projet Loon propose une connexion normale ou que les utilisateurs doivent passer via une passerelle pour en bénéficier. On peut imaginer que les opérateurs locaux imposent une application qui permet d’accéder à des services de Google et la connexion proposée par Loon.

    Source : Google

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *