Le service de renseignement allemand a espionné ses alliés, Oxfam et la Croix-Rouge


  • FrançaisFrançais

  • Der Spiegel rapporte que le service de renseignement extérieur allemand (BND) a espionné ses alliés et des ONG telles qu’Oxfam et la Croix-Rouge.


    Des stations d'écoute de la BND situées à Bad Aibling en Bavière.

    En octobre 2015, on apprenait que le BND, le service de renseignement allemand, a espionné systématiquement ses amis et ses alliés dans le monde entier. Dans de nombreux cas, le BND a effectué cet espionnage de son propre chef sans une requête de la NSA. Le BND est sous une pluie de critiques depuis l’année dernière lorsqu’on a appris que l’agence avait aidé la NSA à espionner les institutions européennes et les citoyens allemands.

    Cette fois, Spiegel nous apprend que l’espionnage du BND est pire que prévu. Ainsi, le BND a espionné le département de l’intérieur des États-Unis et les ministères de l’Intérieur en Europe incluant la Pologne, l’Autriche, le Danemark et la Croatie. Le BND a également espionné les lignes de communication des avants-postes diplomatiques américains à Bruxelles et aux Nations Unies. Mais le BND ne s’est pas arrêté aux institutions gouvernementales, car il a également visé des ONG telles qu’Oxfam ou la Croix-Rouge.

    En Allemagne, le BND a systématiquement espionné les ambassades françaises, anglaises, américaines, suédoises, grecques, portugaises, italiennes et autrichiennes. Le BND a même espionné le Vatican (On ne respecte même plus le sacré de nos jours). L’espionnage se faisait via les numéros de téléphone, de fax et de mails de ces représentations diplomatiques. Le BND a pu espionner ces ambassades à cause d’une faille dans l’article 10 de la Constitution allemande. Cet article stipule que les agences allemandes n’ont pas le droit de pratiquer cet espionnage, mais cela s’applique uniquement aux entités allemandes et non étrangères.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *