Google va tester le projet Loon aux États-Unis


  • FrançaisFrançais

  • Une demande au FCC indique que Google va tester le projet Loon aux États-Unis dès le 1er janvier 2016 selon une demande faite au FCC.


    Google va tester le projet Loon aux Etats-Unis

    Le projet Loon est des ballons à haute altitude qui proposent la connexion 4G LTE. Le signal est envoyé vers des fournisseurs locaux qui le proposent ensuite à leurs utilisateurs. Le projet Loon est conçu pour amener internet dans le monde entier et Google le teste déjà en Indonésie ou au Sri Lanka. Mais Google veut aussi déployer le projet Loon aux États-Unis. Une récente demande à la Federal Communications Commission (FCC) montre que Google veut tester des communications radio, mais une grande partie de la demande est confidentielle. Ainsi, Google demande l’autorisation à la FCC de tester des signaux radio expérimentaux pour utiliser la fréquence dans une longueur d’onde millimétrique pour les 50 Etats américains et Porto Rico. Dans sa demande, Google veut commencer les tests du projet Loon dès le premier janvier 2016 pour une demande de 24 mois.

    Les ambitions de Google avec le projet Loon

    Pour Google, le projet Loon est le meilleur moyen de proposer un internet rapide au monde entier à des couts très abordables. De plus, l’entreprise estime que ces ballons représentent un marché de plusieurs milliards de dollars. Mais on ignore pourquoi Google veut proposer le projet Loon aux États-Unis. Cela pourrait être un test ou il pense que les Etats américains ont aussi besoin du projet Loon. On sait que l’accès à internet est très inégal selon les Etats américains avec l’Alaska qui possède l’une des pires connexions de la planète (10 minutes pour afficher la page de Google).

    Google développe aussi des drones pour proposer un accès à internet. Il va conduire des tests de communications air-sol au Spaceport America au Nouveau-Mexique et dans une réserve indienne dans l’Oregon. Facebook envisage aussi des drones pour un accès à internet.

    Google a déjà testé le projet Loon à Winnemucca

    La demande du FCC de Google est très censurée et elle ne cite pas le projet Loon. Mais elle possède des indices qui suggèrent que tous les tests de l’année prochaine seront faits par les ballons. Le demandeur est un certain Astro Teller qui est l’un des principaux responsables du laboratoire Google X qui gère notamment le projet Loon, les voitures autonomes et les drones. De plus, la demande précise qu’elle fait suite à des tests précédents qui ont déjà été effectués aux États-Unis dans la ville de Winnemucca dans le Nevada.

    Winnemucca est une petite ville de 7 000 habitants au Nevada qui n’a rien de particulier à part un petit festival basque qui se déroule chaque année. Mais en aout 2014, soit un mois avant la première demande de Google, le conseil municipal de Winnemucca a discuté d’une proposition de Google pour utiliser son aéroport comme un centre de lancement pour des ballons. Les demandes de Google pour le projet Loon indiquent que le géant américain veut utiliser des fréquences de 71 GHz à 76 GHz et de 81 GHz à 86 GHz. Ces fréquences connues comme les ondes millimétriques sont idéales pour transporter de grandes quantités de données sur de courtes distances. Cela suggère que Google va utiliser ces ondes pour proposer la 4G LTE pour les ballons du projet Loon.

    Le projet Loon pour connecter tout le monde

    À la base, Google a promu le projet Loon pour les pays pauvres afin de connecter les zones enclavées. Et ce projet Loon pour les États-Unis pointe vers 2 possibilités. Soit, cela indique que Google veut tester ses ballons sur le sol américain avant de les déployer au reste du monde, soit il comprend que le projet Loon possède bien plus de potentiel qu’il le pensait. Ces ballons pourraient connecter réellement le monde entier que ce soit un pays riche ou pauvre. Cela permettrait d’accroitre ses parts de marché et ses revenus par la même occasion.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.