Donald Trump est le candidat ultime d’internet


  • FrançaisFrançais

  • Tout le monde se moque de Donald Trump à cause de ses mensonges et de ses déclarations farfelues. Mais sa stratégie est magistrale, car il sait parfaitement exploiter cette chose qu’on appelle internet.


    Donald Trump est le candidat ultime d'internet

    Donald Trump a fait un discours à Fort Dodge en Iowa pendant 2 heures d’affilée. Et si vous pensez qu’il a vociféré pendant ces 2 heures, alors vous êtes encore en dessous de la vérité. Donald Trump estime qu’il faut castrer ou condamner à mort Ben Carson, un autre candidat aux primaires républicaines. Que les USA ont accueilli près de 250 000 migrants alors que l’administration Obama publie des chiffres vérifiés de 10 000 migrants. Et quand on lui dit ses contradictions, il répond : J’aurais . Comme si la vérité était une devinette dans un jeu télévisé. Quand on écoute Donald Trump, il n’y a aucune cohérence, mais uniquement des déclarations incendiaires, la paranoïa à propos de tout et une propension à tout exagérer par l’infini comme dans un certain internet. Pendant ce discours en Iowa, même ses partisans n’en croyaient pas leurs yeux, car aucune de ses déclarations ne tenait la route. Pourtant, la cote de Donald Trump a grimpé de 2 points après le discours.

    Donald Trump est la quintessence même d’internet

    On avait dit qu’Obama était le candidat d’internet, mais en réalité, Donald Trump est le seul candidat d’internet. Il en est la quintessence. Si vous pouviez distiller internet et injecter son huile essentielle dans une personne, alors vous obtiendriez la version publique de Donald Trump. Les déclarations insensées de Donald Trump reflètent l’esprit d’internet. Les théories du complot à propos de tout, des opinions qui masquent les faits et on peut dire tout et n’importe quoi. Une petite blague sexiste est considérée comme un crime contre l’humanité. Internet exagère tout au maximum et une personne qui se comporte comme internet aura forcément du succès dans ce média.

    Est-ce que vous avez visité le site de support de Donald Trump ? Si vous rejoignez sa campagne en ligne, vous recevrez simplement un merci par mail. Avec Hillary, vous serez invité à le notifier sur les réseaux sociaux, attirer des amis ou participer aux réunions dans votre ville. Donald Trump n’a pas besoin d’inciter les gens à s’intéresser à lui, car il fait ce qu’il faut pour qu’on soit obligé de s’intéresser.

    Donald Trump est un Charlie Sheen de la politique. Constamment en spectacle, insultant tout et n’importe quoi. Il sait surfer sur les sujets les plus dégueulasses que les autres candidats n’arriveront même pas murmurer même s’ils pouvaient parler en PGP et s’il ne trouve pas de sujets, alors il va les créer de toutes pièces. Sa phrase sur la déportation des migrants est du pur génie, car tous les médias imprimés, radiophoniques, télévisés ou en ligne ont en parole et il n’a pas déboursé un seul centime.

    Donald Trump exprime la rage à l’intérieur de chacun de nous

    Donald-Trump-candidat-internet_1

    Mais pourquoi ? Pourquoi internet possède-t-il cette fascination morbide pour Donald Trump ? Pour la simple que la politique est totalement mensongère et trop prévisible. On peut prédire les mots d’un politicien comme les dialogues d’un film qu’on aurait regardé 10 fois d’affilée. En comparaison, la violence verbale de Donald Trump est réelle ou fait semblant de l’être. Il ne fait pas de faux semblants et il se moque des conventions. Donald Trump nous sort des phrases qu’on serait capable de sortir uniquement en cercle fermé. Qu’on soit une femme ou un homme, mais qu’on est avec des amis très proches, alors on se lâche et on parle de tout et de rien sans aucune contrainte ou convention morale. Donald Trump fait la même chose, mais il s’assure que le monde entier écoute ses insanités et que cela pousse les gens à s’intéresser à lui.

    Donald Trump nous propose sa version de Here comes everybody, ce de Clay Shirky qui propose une méthode d’organisation sans institutions. Donald Trump fait la même chose que les émissions de télé-réalité à la télévision. Il vous divertit, il vous fait croire que vous êtes plus intelligent que lui, il sort tout du contexte et il vous passe à parler de lui en permanence que ce soit dans des groupes sombres de Reddit ou dans un débat télévisé regardé par des millions de personnes.

    Le média est le message

    On peut apprécier ou non Donald Trump, mais il faut avouer qu’il exploite parfaitement le concept du média qui est le message. Les autres candidats se contentent d’utiliser internet comme un support, mais Donald Trump l’utilise pour transmettre des messages qui sont l’esprit d’internet, c’est à dire qui sont déstructurés, vides de sens, mais suffisamment émotionnels pour créer le débat. En gros, Donald Trump est le plus gros qu’on n’ait jamais vu et il risque de gagner les élections avec cette technique.

    Donald Trump n’est pas uniquement le candidat d’internet, car il englobe également le reste de la société. Internet régit nos vies quotidiennes. L’ère industrielle nous a menés à la globalisation et la mondialisation. Cette ère nous a donné les Nations Unies, l’OTAN et l’Euro pour faire un monde uni. En revanche, internet est tout sauf une place centralisée. Internet vous permet de créer des groupes selon vos intérêts et d’exprimer votre individualité. Les algorithmes de Facebook et de Google analysent constamment nos données pour nous proposer l’expérience la plus ciblée et donc, la plus fermée par la même occasion. Et les gens ont en marre de cette globalisation.

    Ils n’en peuvent plus de ces multinationales dont les tentacules s’étendent sur le monde entier. Ils veulent des frontières, ils veulent des lignes bien précises et quand Donald Trump leur dit qu’il va construire un mur avec le Mexique, alors ces paroles résonnent dans le coeur de nombreux Américains. Et ces paroles contrastent totalement avec Ronald Reagan qui s’est tenu devant le mur de Brandenberg et qu’il a imploré Michael Gorbachev de briser le mur. Donald Trump exploite certaines peurs des Américains, par exemple, qu’ils sont en train de perdre leur identité et leur gloire dans cette dilution avec le reste du monde. Même son slogan Make America Great Again est un appel flamboyant au retour vers le passé. Un passé où on n’était pas constamment jugé, où on n’était pas traité de raciste ou de sexiste pour la moindre broutille. Où l’Amérique doit reprendre sa place parmi les nations qui sont bénies de Dieu. Ces idées peuvent sembler ridicules, mais c’est le désir d’une grande partie de la population américaine.

    Donal Trump est un Digigénique

    Si on regarde le profil des principaux candidats, on voit que Bernie Sanders est un candidat radiogénique. Il fait de longs discours sur le droit des travailleurs et plaide pour les collectivités locales à la manière d’un Franklin Delano Roosevelt pendant la Grande Dépression lorsqu’il intervenait dans des émissions radios. Hillary Clinton est la candidate télégénique. Elle est logique, emmerdante à souhait et elle propose des solutions adaptées pour chaque problème. Elle ne s’enflamme jamais et elle dit rarement un mot de travers.

    Donc si Sanders est radiogénique et Hillary est une télégénique, alors on propose le mot de Digigénique pour Donald Trump. Loin des discours révolutionnaires d’un Sanders ou des solutions intéressantes, mais barbantes d’une Hillary, Donald Trump est l’essence même d’internet. Le commentaire rageux qui est publié au quart de tour, réagir pour tout et n’importe quoi même si on ne connait rien de rien. Si vous devenez un meme sur internet, alors vous faites partie de la culture d’internet. Actuellement, Donald Trump fait l’objet de 98 meme différents et il en crée de nouveaux chaque jour. Donald Trump nous donne de la monnaie sociale. La monnaie sociale est ce qui nous fait réagir, retweeter, commenter, moquer et parler encore et encore.

    Est-ce que Donald Trump peut gagner les élections ? C’était impossible il y a quelques mois, mais une triste réalité à l’heure actuelle. Certes, on peut espérer que les électeurs auront un peu de jugeote avant d’aller aux urnes, mais on ne pas un candidat pour les solutions qu’il apporte. On vote pour un candidat parce qu’on l’aime bien et qu’il nous fait rire de temps en temps. Un politicien ne pourra jamais apporter de solutions parce que tout le système est à jeter, mais on peut voter pour quelqu’un pour le haïr à souhait et se moquer de lui pendant son mandat. Donald Trump est bien parti pour réussir cet objectif.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Pas de réponses

    1. Jean Mikhaleff dit :

      Je pense au contraire que Trump a un discours parfaitement cohérent. Trump a compris qu’en fabriquant massivement en Chine les produits consommés aux US, nous aboutissons à des chômeurs ou des endettés qui travaillent pour des esclaves. Trump a également compris que l’immigration massive en provenance du Mexique pèse à la baisse sur les salaires. En fait Trump en bon chef d’entreprise sait qu’il est suicidaire de tuer les classes moyennes aux US. Le QE est un échec car les US n’ont fait qu’acheter du temps sans traiter le fond du problème. Trump est sans doute une dernière chance pour sortir les US du chaos

    2. La véritable question est maintenant « qu’est ce qu’il compte faire du pouvoir ? » J’ai beaucoup de mal à croire qu’un homme qui a réussi à ce niveau dans les affaires agisse sans une once d’intelligence. Il a été un soutien aux démocrates, longtemps je l’ai soupçonné de miner la campagne républicaine en faisant surgir la frange la plus extrême volontairement, en laissant ces électeurs écœurés de politiquement correct s’en donner à coeur joie. Dans tous les cas ce type est fascinant et la manière dont il a mobilisé le débat politique au USA pendant des mois très artistique. A défaut de quoi que ce soit il aura dans tous les cas mérite un diplôme de clown flamboyant et triste.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *