Baidu annonce sa propre voiture autonome


  • FrançaisFrançais

  • La course entre les géants américains et chinois est officiellement lancée. Baidu, l’équivalent de Google en Chine, vient d’annoncer sa propre voiture autonome. Les premiers tests sont concluants, mais les voitures autonomes de Google ont une sacrée longueur d’avance.


    Baidu annonce sa voiture autonome

    Dans la course entre la Chine et les États-Unis dans le secteur technologique, la route semble devenue la priorité de nombreuses entreprises. La Chine vient d’entrer dans la voiture autonome avec Baidu qui est le plus gros groupe technologique en Chine. Baidu a déclaré au Wall Street Journal qu’il a créé un département qui travaillera sur la voiture autonome. Baidu a utilisé une BMW série 3 et les premiers tests sur la route ont été concluants.

    La voiture autonome de Baidu a réussi parfaitement son premier test

    En juin 2015, Baidu avait dévoilé ses plans ambitieux d’avoir une voiture autonome sur la route avant la fin de l’année. Et il a tenu sa promesse. Google est proche de commercialiser sa voiture autonome et tout dépendra de celui qui va débarquer sur le en premier. La voiture autonome de Baidu a complété un test sur 30 kilomètres, mais on est encore loin des voitures autonomes de Google qui ont déjà parcouru des millions de kilomètres. De plus, la voiture autonome de Baidu devra gérer les conditions très particulières de la circulation à Pékin et dans les grandes villes chinoises.

    Dans le test, la voiture autonome de Baidu a pu atteindre 100 km/h. Elle a baissé sa vitesse lorsqu’elle a détecté des voitures à proximité, elle a changé de voie, dépasser d’autres véhicules et elle s’est même mélangé dans le trafic. Cette voiture autonome a réussi un examen de conduite qui est utilisé pour délivrer un permis.

    Baidu peut dépasser Google sur l’aspect de la législation sur la voiture autonome

    Et Baidu a de l’ambition pour le véhicule autonome. Il ne veut pas juste d’une voiture autonome pour les particuliers, mais un déploiement général servant le et les collectivités. La Chine a déjà inventé le bus autonome et on peut penser que Google est le seul qui peut surpasser les géants technologiques chinois. Mais cela reste à voir, car cela dépendra aussi de la législation entourant les voitures autonomes. Les États-Unis mettront des années à autoriser les voitures autonomes tandis que la Chine est connue pour la souplesse de sa législation si ça permet à ses entreprises de damer le pion aux Yankees.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *