Les sites de Clickbait descendent aux enfers


  • FrançaisFrançais

  • Buzzfeed et Gawker sont des pionniers du Clickbait, mais leurs derniers chiffres montrent qu’ils sont en train de descendre aux enfers.


    Les sites de Clickbait comme Buzzfeed et Gawker enregistrent une baisse considérable de leurs visites

    a inventé le clickbait. Des titres racoleurs, des articles qui déversent la haine et le Clash. Des photos piquées et retouchées. Tout était bon pour faire du trafic dans les premiers temps de Buzzfeed. Mais les revenus de Buzzfeed sont largement à la baisse par rapport aux prévisions. Le site tablait sur 250 millions de dollars en 2015, mais il n’a fait que 170 millions de dollars. De plus, n’est pas transparent avec ses chiffres, car malgré des annonces à la baisse, l’entreprise prétend que tout va bien et qu’elle continuera à se développer à l’avenir.

    On pourrait penser que est un cas isolé et que le Clickbait reste toujours la tendance. Mais il semble que soit aussi dans la boue. Selon la plateforme Quantacast, a enregistré une baisse nette de son trafic depuis plusieurs mois. Gawker s’est pris plusieurs montagnes de mauvaises publicités dans la face. Mais ce sont des montagnes qui se sont accumulées au fil des années. Gawker a activement participé au bordel crée par le Gamergate ce qui a déclenché la fureur des annonceurs. a également attaqué Coca Cola et il a eu aussi des problèmes avec Adobe concernant une campagne publicitaire.

    Le problème de est que sa tendance de Clickbait l’empêche de réaliser un vrai travail de média. En général, ils se contentent de regarder quelques Tweets à la con et d’en faire tout une histoire. Gawker a perdu 10 % de ses visites en mars 2016 par rapport à mars 2015. Et c’est une tendance baissière qui s’accentue au fil des mois. De plus, Gawker s’est également pris une amende de 115 millions de dollars pour avoir diffamé Hulk Hogan.

    En plus de et de Buzzfeed, Vice, un autre site dans la tendance du Clickbait perd de la vitesse. Le Clickbait est une tactique à très court terme. Avec l’avènement des réseaux sociaux et une meilleure prise de conscience des utilisateurs, le Clickbait dégoute foncièrement les annonceurs et les utilisateurs. On peut juste espérer que cela incitera les médias à ne plus utiliser ce type de tactique. Mais quand on voit que même des médias comme France Info écrivent des articles entiers basés sur des Tweets, on se dit qu’on n’est pas encore sorti de la benne à ordures médiatique.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *