Windows 10 : Microsoft obligé de payer 10 000 dollars pour le forcing de la mise à jour


  • FrançaisFrançais

  • Une femme a poursuivi Microsoft pour la mise à jour forcée ainsi que les problèmes techniques de Windows 10 et elle gagné en obtenant des dommages et intérêts de 10 000 dollars. Une petite victoire, mais il faudra des plaintes collectives de grande ampleur pour faire plier Microsoft.


    Microsoft obligé de payer 10 000 dollars à une femme pour le forcing de Windows 10

    On ne compte plus les cas où la mise à jour forcée de s’est mal passé. Crash en chaine, des programmes qui se désinstallent à cause d’une mise à jour, mauvaise performance sans oublier la polémique de l’Universal Windows Platform avec les jeux vidéos. Mais une utilisateur de a gagné une petite bataille. Teri Goldstein habitant à Sausalito en Californie a porté plainte contre pour la mise à jour de sur l’ordinateur qu’elle utilise pour gérer son agence de voyage.

    Après la mise à jour, l’ordinateur étaient devenu très lent, plantait en boucle et il était inutilisable pendant des jours. Elle n’avait jamais entendu parler de et la mise à jour s’est téléchargé et s’est installé automatiquement. Elle a contacté le support de Miorosoft qui est aussi efficace qu’un sparadrap sur une jambe de bois et elle a fini par porter plainte.

    a déjà annoncé qu’il ferait appel de la décision. Ce n’est pas qu’il a peur de payer 10 000 dollars, mais aux Etats-Unis, une seule affaire peut faire office de jurisprudence et Microsoft veut éviter un effet en boule de neige qui inciterait d’autres utilisateurs à monter devant les tribunaux. Notons que  des utilisateurs ont envisagé une plainte collective concernant Windows 10, mais on ignore si elle a abouti.

    est encore gratuit jusqu’en juillet 2016 et comme n’a pas atteint le milliard d’utilisateurs, on assiste à des techniques de forcing digne d’une véritable mafia. Des boutons modifiés pour effectuer la mise à jour, l’impossibilité de désactiver le téléchargement de et un chantage extrême pour les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.

    a plus ou moins réussi à imposer Windows 10 avec un revolver sur la tempe dans certains cas. Mais l’entreprise a perdu toute crédibilité en se comportant comme un vulgaire éditeur de logiciels qui veut imposer ses programmes par toutes les tactiques de spam et d’intimidation possible.

    Source : Seattle Times

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *