Facebook Messenger supporte désormais les Instant Articles

Facebook continue de plus en plus de verrouiller les contenus sur sa plateforme. Le format Instant Articles est désormais disponible dans Facebook Messenger.


Le format Instant Articles débarque dans Facebook Messenger

Avec l’arrivée des bots sur , il fallait s’attendre à ce que Facebook propose du contenu directement dans la messagerie. Des médias ont rapidement crée des bots qui publient automatiquement leurs articles sur . Mais lorsque l’utilisateur cliquait sur le lien, il était redirigé vers le site du média. Désormais, le lien va rediriger vers la version Instant Articles si l’éditeur propose ce format.

Instant Articles est l’équivalent du projet AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google. Il permet à des pages de s’afficher instantanément puisqu’elles sont hébergées sur les serveurs de Facebook. Mais le format est controversé puisque Facebook garde tout le contrôle du contenu. On peut monétiser ses contenus par sa régie publicitaire habituelle même si Facebook a tendance à promouvoir Audience Network, sa propre régie de publicité. Facebook obtient un pourcentage sur le revenu des éditeurs et ces derniers peuvent continuer à monétiser. Mais on voit clairement que Facebook possède l’avantage parce qu’il peut garder l’utilisateur sur sa plateforme tout en lui proposant d’autres publicités dont le revenu n’ira pas dans les poches des éditeurs. Et avec  les 900 millions d’utilisateurs de Facebook Messenger, on peut dire que c’est un sacrée boost pour Instant Articles.

 

 




N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *