Plainte contre Marissa Mayer pour discrimination sexuelle


  • FrançaisFrançais

  • Un ancien employé de Yahoo a porté plainte contre Marissa Mayer parce qu’elle aurait privilégié des femmes sur certains postes sous-entendant une discrimination sexuelle avérée. Mais la plainte manque de substance.


    Un ancien employé de Yahoo a porté plainte contre Marissa Mayer parce qu'elle aurait privilégié des femmes sur certains postes sous-entendant une discrimination sexuelle avérée. Mais la plainte manque de substance.

    Décidément, Yahoo passe une très mauvaise semaine. 500 millions de comptes piratés, la découverte d’un logiciel d’espionnage pour le compte d’agences gouvernementales américaines et désormais, Scott Ard, un ancien employé de Yahoo, porte plainte contre Marissa Mayer en estimant qu’elle a évincé des hommes pour les remplacer par des femmes.

    Scott Ard a été recruté en 2011 et il était en charge de la page d’accueil de Yahoo. Après la venue de Marissa Mayer, il a été remplacé par Kathy Savitt et il a été réaffecté aux services Yahoo Autos, Yahoo Shopping et Yahoo Small Business. La plainte est similaire à Gregory Anderson qui estimait aussi qu’il a été viré à cause d’une discrimination raciale. Les 2 hommes ont le même avocat au passage.

    Yahoo utilisait un système de performance qui était noté sur 5 points. Avant la venue des femmes, son travail était toujours excellent selon les notes. Mais l’affectation de 2 femmes, Kathy Savitt et Megan Liberman, dans la direction de Media Org, une entreprise de Yahoo, ses notes ont baissé à toute vitesse. Le 30 janvier 2015, Liberman a déclaré à Ard que sa performance n’était pas satisfaisante et qu’il était licencié le même jour. L’erreur provenait du fait qu’Ard n’avait pas fourni des détails sur ses différentes tâches alors que le plaignant estime qu’il a correctement envoyé son rapport.

    La plainte estime que sous la gestion de Liberman, près de 80 % de nouvelles recrues étaient des femmes. Sur 16 rédacteurs en chef qui ont été recrutés pendant les 18 mois sous la gestion de Savitt, 14 étaient des femmes. La plainte estime également que Yahoo a utilisé un système d’évaluation biaisé pour éviter de fournir des préavis de 60 jours pour des licenciements massifs. On a lu la plainte et on a été étonné par le manque de substance. Il y a beaucoup d’accusations, mais sans des preuves solides. C’est la parole de 2 hommes blancs contre la direction de Yahoo. Si on regarde le rapport de diversité de Yahoo, alors on voit que les femmes représentent 24 % de son effectif en 2015, très loin de la purge des mâles qui est arguée par la plainte.

    De plus, il est tout à fait logique que des femmes vont tenter de combler le fossé du ratio homme/femme dans les entreprises technologiques. La plainte semble juste un prétexte pour extorquer de l’argent et pour surfer sur la publicité négative qui est actuellement subie par Yahoo. Il faudra attendre le procès pour déterminer le fin mot de l’histoire.

    Source : Ars Technica

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.