Un blog sous HTTPS est assimilable à du terrorisme selon Scotland Yard

Scotland Yard a arrêté une personne pour une assistance liée à des activités terroristes. Il a fabriqué une bombe ? Lancé des appels au meurtre ? Que Nenni, il a passé son blog sous HTTPS et il prévoyait d’utiliser la distribution Linux Tails.


Scotland Yard a arrêté une personne pour une assistance liée à des activités terroristes. Il a fabriqué une bombe ? Lancé des appels au meurtre ? Que Nenni, il a passé son blog sous HTTPS et il prévoyait d'utiliser la distribution Linux Tails.

est un homme originaire de Cardiff qui a été arrêté par pour des activités liées au terroriste. Les autorités estiment qu’il est coupable de 6 infractions liées à des activités terroristes. Plusieurs accusations sont légitimées telles qu’il est membre présumé de Daesh même si les autorités n’en donnent la preuve. On a également trouvé des PDF qui décrivent l’utilisation de missiles. Mais les 4 autres infractions sont assez hallucinantes.

Il est accusé d’utiliser des outils de , il a chiffré son blog en le faisant passer sous HTTPS et il a publié des articles pour décrire l’utilisation des outils de . Il a aussi décrit l’utilisation d’un système d’exploitation qu’on peut mettre sur une clé USB afin d’avoir un bon anonymat. Cela indique la distribution Linux Tails qui peut démarrer directement à partir d’un périphérique amovible. À part les 2 premières accusations, ces 4 autres sont tout simplement ridicules.

Cela signifie qu’on peut être accusé d’actes criminels si on passe son blog sous HTTPS, qu’on utilise un outil comme TrueCrypt et qu’on utilise la distribution Linux Tails. On peut arguer que l’appartenance à une organisation terroriste est suffisante pour criminaliser les autres charges. Le problème est qu’on prend le dossier à l’envers. La police ne donne pas de preuves suffisantes sur cette appartenance et elle peut utiliser la diabolisation du chiffrement pour renforcer tout le dossier. Les États-Unis votent de nombreuses lois liberticides, mais je pense que le Royaume-Uni est en train de basculer sur la phobie sur tout ce qui touche au numérique. Tôt ou tard, le chiffrement sera assimilé à des actes criminels.

Source : Ars Technica, Private Internet Access

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *