Google et le négationnisme de l’Holocauste


  • FrançaisFrançais

  • The Guardian dénonce la prétendue « neutralité » de Google sur son moteur de recherche. Si vous voulez combattre les sites qui propagent le négationniste de l’Holocauste, alors il faudra passer à la caisse et acheter des publicités via Google.


    The Guardian dénonce la prétendue "neutralité" de Google sur son moteur de recherche. Si vous voulez combattre les sites qui propagent le négationniste de l'Holocauste, alors il faudra passer à la caisse et acheter des publicités via Google.

    Si vous tapez la requête « Did Holocaust » alors Google risque de suggérer Did Holocaust Happen ? En soi, ce n’est pas un problème puisque c’est une requête et que si des idiots pensent encore que ça ne s’est pas produit et qu’ils veulent des informations, alors grand bien leur fasse. Le problème est que le premier résultat suggéré par Google est celui d’un site suprémaciste qui nous donne « 10 raisons pour lesquelles l’holocauste ne s’est pas produit ». Quelques médias ont dénoncé cette « neutralité » de Google, mais ce dernier a campé sur ses positions.1 Google estime qu’il ne peut pas intervenir individuellement sur chaque requête, car cela porterait atteinte à la neutralité de son moteur de recherche.

    The Guardian dénonce la prétendue "neutralité" de Google sur son moteur de recherche. Si vous voulez combattre les sites qui propagent le négationniste de l'Holocauste, alors il faudra passer à la caisse et acheter des publicités via Google.

    Et c’est une opinion qu’on peut respecter, car la requête est formulée de sorte que la personne est déjà un semi-négationniste. Il cherche juste la confirmation de sa question et il est logique que Google lui donne une réponse pertinente par rapport à sa requête, mais aux dernières nouvelles, le négationnisme de la Shoah est illégal dans la plupart des pays. Donc, comment Google peut-il se réfugier derrière la neutralité de son moteur de recherche et promouvoir des sites suprémacistes par la même occasion ? Et si on emprunte ce chemin, alors pourquoi ne pas promouvoir des sites pédophiles ou incitant au viol si on doit toujours respecter la requête de l’internaute ? On sait très bien que Google ne propose aucune suggestion dès que votre requête se rapproche du domaine pornographique et c’est une double mesure qui est juste hypocrite.

    Carole Cadwalldr, la journaliste du Guardian, qui a découvert cette histoire de l’Holocauste explique qu’elle a dû acheter des publicités via Adwords, la régie publicitaire de Google, pour pointer vers une page de Wikipedia qui démontre que l’Holocauste a bien existé.2 Et comme c’est une publicité, elle apparait avant tous les autres résultats. Mais étant donné que 40 % des internautes utilisent un bloqueur de publicité, on peut penser que cette publicité sera invisible pour de nombreuses personnes.

    The Guardian dénonce la prétendue "neutralité" de Google sur son moteur de recherche. Si vous voulez combattre les sites qui propagent le négationniste de l'Holocauste, alors il faudra passer à la caisse et acheter des publicités via Google.

    Encore une fois, les internautes sont libres concernant leurs requêtes sur Google. Mais Google a quand même une responsabilité de ne pas promouvoir des sites qui nient l’holocauste ou d’autres massacres dans l’histoire humaine. Le négationnisme de la Shoah est flagrant avec une requête anglaise, mais comment ça se passe avec une requête française du genre : La Shoah s’… et on a les résultats suivants :

    The Guardian dénonce la prétendue "neutralité" de Google sur son moteur de recherche. Si vous voulez combattre les sites qui propagent le négationniste de l'Holocauste, alors il faudra passer à la caisse et acheter des publicités via Google.

    C’est moins pire, mais il y a quand même une suggestion franchement négationniste dans la liste. Alors que Google clame haut et fort qu’il veut combattre les fausses nouvelles et les sites complotistes, ce type d’affaires montre que c’est de plus en plus difficile quand on délègue tout à des algorithmes.

    Sources

    1.
    Andrew G. Google is telling people the holocaust didn’t happen. The Independent. http://www.independent.co.uk/life-style/gadgets-and-tech/news/google-holocaust-did-happen-results-search-shoah-anti-semitism-stormfront-a7477041.html. Published 15 décembre 2016. Consulté le décembre 19, 2016.
    2.
    Cadwalladr C. How to bump Holocaust deniers off Google’s top spot? Pay Google. the Guardian. https://www.theguardian.com/technology/2016/dec/17/holocaust-deniers-google-search-top-spot. Published 17 décembre 2016. Consulté le décembre 19, 2016.
    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.