Quand Facebook censure une photo de la statue du Dieu Neptune


  • Français

  • Merci à l’algorithme et au puritanisme de Facebook. Le réseau social a censuré la photo de la statue du Dieu Neptune parce qu’elle enfreint ses règles sur le contenu sexuel.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Merci à l'algorithme et au puritanisme de Facebook. Le réseau social a censuré la photo de la statue du Dieu Neptune parce qu'elle enfreint ses règles sur le contenu sexuel.

    Facebook a demandé à un historien en art de supprimer la photo de la statue du Dieu Neptune de sa page. Elisa Barbari avait choisi cette photo pour promouvoir sa page qui listait les attractions qu’on pouvait visiter à Bologne. Mais Facebook a supprimé la photo en estimant qu’elle enfreint les règles sur du contenu explicitement sexuel.1 Facebook ajoute que ce type d’image est contre les directives sur ses publicités. Et que même si les images sont à caractère artistique, elles ne doivent pas afficher du contenu explicitement dénudé ou sexuel.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Merci à l'algorithme et au puritanisme de Facebook. Le réseau social a censuré la photo de la statue du Dieu Neptune parce qu'elle enfreint ses règles sur le contenu sexuel.

    Elisa Barbari estime que c’est similaire à l’Italie des années 1950 où on recouvrait la statue de Neptune pour éviter de choquer les écoliers. Ce n’est pas la première fois que Facebook censure une image controversé à cause de directives idiotes et d’un puritanisme certain qui prévaut chez toutes les entreprises technologiques. Facebook censure joyeusement toutes les photos liées à la mammographie ou encore une photo de la petite fille du Vietnam qui est brulé par le Napalm. On se souvient également que Google avait tenté de supprimer les blogs à caractère sexuel sur sa plateforme Blogger avant de se prendre des milliers de critiques négatives pour le forcer à changer sa décision.2 En novembre 2016, Facebook a été obligé de s’excuser pour avoir supprimé la photo d’un pompier qui a été gravement brulé pendant un sauvetage.3

    Sources

    1.
    Squires,    Rome    Nick. Facebook “censors” nude statue of sea god Neptune, the well-known Renaissance symbol of northern Italian city . The Telegraph. http://www.telegraph.co.uk/news/2017/01/02/nude-renaissance-statue-sea-god-neptune-well-known-symbol-italian/. Published January 3, 2017. Accessed January 3, 2017.
    2.
    Vincent J. Google reverses decision to ban adult content on Blogger. The Verge. http://www.theverge.com/2015/2/27/8119553/blogger-adult-content-ban-reversed. Published February 27, 2015. Accessed January 3, 2017.
    3.
    Facebook forced to apologise for censoring burn victim’s birthday photo. The Independent. http://www.independent.co.uk/news/world/europe/facebook-burns-victim-censorship-birthday-photo-lasse-gustavson-apology-a7414856.html. Published November 13, 2016. Accessed January 3, 2017.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009. Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire. Pour me contacter personnellement : Whatsapp : +261341854716 Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine Mon compte Facebook Mon compte Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *