jeudi , 21 septembre 2017

Un hôtel de luxe touché par un Ransomware, entre vérité et mensonge

On sait que les hôtels sont devenus la cible privilégiée des pirates à cause du manque de sécurité dans le système. Ainsi, le Romantik Seehotel Jägerwirt, un hôtel de luxe dans les Alpes Autrichiennes a été touché par un Ransomware jusqu’à ce que le propriétaire paye la rançon de 1500 dollars. Des médias ont également répandu de fausses informations sur cette nouvelle en prétendant que des clients étaient enfermés dans leur chambre.


Un hôtel de luxe touché par un Ransomware, entre vérité et mensonge
L'hôtel Romantik Seehotel Jägerwirt qui a été touché par un Ransomware
Le Romantik Seehotel Jägerwirt est un hôtel de luxe situé dans les Alpes Autrichiennes. L’hôtel a été touché par une attaque de Ransomware et le gérant a dû payer la somme de 1 500 euros équivalents en Bitcoin pour que le système redevienne normal. Le site The Local a été le premier à couvrir la nouvelle en prétendant que les clients ont été enfermés pendant plusieurs heures dans leur chambre.1 Une information démentie par le gérant.2 D’une part, la plupart des clients étaient sortis et d’autre part, l’hôtel utilise un second système de clé qui fonctionne en circuit fermé. De ce fait, les clients pouvaient toujours entrer et sortir de leurs chambres, mais l’établissement ne pouvait plus émettre de nouvelles cartes pour les chambres.

Les hôtels sont une cible fréquente pour les Ransomwares

Après la première attaque par le Ransomware, l’hôtel en a subi une seconde, mais cela n’a pas fonctionné, car l’établissement avait changé tout son équipement. Pendant la première attaque, les pirates ont laissé une Backdoor leur permettant de revenir. La somme de 1500 euros indique que c’est soit des amateurs qui ont mis la main sur un Ransomware, soit c’était un test pour mesurer la sécurité de l’hôtel. L’établissement a annoncé qu’il allait créer de nouvelles cartes plus sécurisées qui seraient doublées par un système de clés à l’ancienne pour éviter ce type de mauvaise surprise.

Une information exagérée et anxiogène

Ce type d’attaque est fréquent contre les hôtels depuis plusieurs années, mais le site The Local a rajouté une couche de fausses informations pour créer un aspect particulièrement anxiogène. La source du The Local est un site nommé Central European News qui se prend pour une agence de presse.3 Le problème est qu’il est spécialisé dans les articles racoleurs et sensationnalistes et BuzzFeed l’a surnommé comme l’Empire du Bullshit.4 The Guardian rapporte que cette agence a porté plainte contre Buzzfeed pour diffamation.5 Mais quand on regarde les clients de cette agence, on se rend compte que c’est d’autres sites sensationnalistes tels que le Daily Mail.

De nos jours, les fausses informations sont souvent mélangées avec une part de vérité et beaucoup de mensonges pour créer les titres racoleurs. Quand les médias de masse arrêteront de se comporter comme des sites de Fake News, alors peut-être qu’on pourra progresser.

Sources

1.
Hotel ransomed by hackers as guests locked in rooms . thelocal. http://www.thelocal.at/20170128/hotel-ransomed-by-hackers-as-guests-locked-in-rooms. Published January 28, 2017. Accessed January 30, 2017.
2.
Luxury Hotel Goes Analog to Fight Ransomware Attacks. Motherboard. http://motherboard.vice.com/read/luxury-hotel-goes-analog-to-fight-ransomware-attacks. Accessed January 30, 2017.
3.
Hotel returns to locks and keys after ransomware attack – World News Report – EIN News. Central European News. http://world.einnews.com/article_detail/364177703?lcode=iXcwXhCv2RwTwTg3PYoLdHH3OIMxk9TTNZQ6ewEspYQ%3D. Published January 29, 2017. Accessed January 30, 2017. [Source]
5.
Sweney M. BuzzFeed faces $11m defamation lawsuit from viral news agency. the Guardian. https://www.theguardian.com/media/2016/jan/27/buzzfeed-lawsuit-central-european-news-michael-leidig. Published January 27, 2016. Accessed January 30, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Un commentaire

  1. Comme tout le monde peut le constater on parle moins des ransomwares.C’est curieux moi qui cryais qu’il y en avait partout.Ils deviennent de plus en pàlus rare.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG