lundi , 24 juillet 2017

Nooon, Google corromprait-il des scientifiques ?

Un rapport par une organisation appelée Campaign for Accountability accuse Google d’avoir payé des scientifiques pour écrire des papiers promouvant ses intérêts. La réponse de Google est assez limpide et lapidaire en mode : Que certains devraient balayer la boue dans leur propre maison avant de pointer les saletés des autres.


Nooon, Google corromprait-il des scientifiques ?
Il y a quelques jours, une organisation appelée Campaign for Accountability a publié un rapport accusant Google d’avoir financé des chercheurs pour écrire des papiers qui promeuvent la position de Google sur de nombreux domaines.1 Le rapport a analysé plus de 329 papiers scientifiques publiés de 2005 à 2017. Le Wall Street Journal (article payant) estime également que Google a influencé les chercheurs pour promouvoir ses intérêts en se basant sur les mails et les communications des chercheurs.2 Le Wall Street Journal ajoute qu’un des chercheurs, Daniel Sokol, aurait demandé de l’argent à Google pour qu’il puisse persuader d’autres chercheurs d’écrire d’autres papiers favorisant Google.3

Google a réagi au quart de tour avec une réponse lapidaire.4 Google finance de nombreux programmes de recherche et le financement privé fait partie du financement de la recherche. Google exige également que les chercheurs publient les financements dans le papier et si ce n’est pas fait, alors Google prend ses distances avec les chercheurs. De plus, Google favorise l’indépendance des chercheurs et l’entreprise cite plusieurs chercheurs qu’il a financé, mais qui ont pourtant publié des papiers allant à l’encontre de Google.5

Mais le principal problème, selon Google, est que Campaign for Accountability est une ONG qui ne publie pas ses propres financements de manière claire. Et c’est normal, car cette organisation est financée en partie par Oracle qui est le rival de Google dans plusieurs affaires de justice.6 Les conclusions de Google : Nous sommes fiers de nos programmes de recherche et de leur intégrité, mais ce n’est pas du tout le cas de Campaign for Accountability et de ceux qui le financent.

Un rapport par une organisation appelée Campaign for Accountability accuse Google d'avoir payé des scientifiques pour écrire des papiers promouvant ses intérêts. La réponse de Google est assez limpide et lapidaire.

Ici, on a un phénomène classique de l’effet de cadrage. On voit la même chose quand Monsanto est accusé de fabriquer de fausses études. D’une part, Google n’est pas aussi clean que ça et il a sans doute influencé certains papiers, mais cela reste minoritaire à tous les programmes de recherche. On se focalise sur quelques papiers pour diaboliser Google, car c’est le marronnier du moment avec l’amende record contre Google. Toutes les entreprises tentent d’influencer la recherche avec les fabricants de pesticide, l’industrie pharmacologique, les fabricants de Smartphones et même des entreprises de jouet. Le Lobbying fait partie de la règle du jeu, mais quelques papiers scientifiques douteux ne peuvent pas plomber l’intégrité de la science sur le long terme. Personnellement, j’estime que Google a pris un pouvoir colossal sur de nombreux domaines du web, mais ce n’est pas avec des méthodes mafieuses qu’on pourra le battre.

Sources

1.
Google Academics, Inc. | Campaign for Accountability. Campaign for Accountability. https://campaignforaccountability.org/work/google-academics-inc/. Accessed July 12, 2017.
2.
Mullins and Jack Nicas B. Paying Professors: Inside Google’s Academic Influence Campaign. WSJ. https://www.wsj.com/articles/paying-professors-inside-googles-academic-influence-campaign-1499785286. Published July 12, 2017. Accessed July 12, 2017.
3.
Google Reportedly Paid Professors For Favorable Policy Papers. fortune.com. http://fortune.com/2017/07/11/google-paying-professors-policy-papers/. Accessed July 12, 2017.
4.
Responding to the “Campaign for Accountability” report on academic research. Google. https://www.blog.google/topics/public-policy/responding-campaign-accountability-report-academic-research/. Published July 11, 2017. Accessed July 12, 2017.
5.
What Google Can Learn From Microsoft’s Antitrust Problems. fortune.com. http://fortune.com/2016/07/17/europe-google-antitrust/. Accessed July 12, 2017.
6.
Oracle Is Behind a New Anti-Google Group. fortune.com. http://fortune.com/2016/08/19/google-transparency-project-2/. Accessed July 12, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG