Chrome : Google veut dézinguer les bloqueurs de publicité avec son Manifest V3


  • Français

  • Le Manifest V3 sera obligatoire pour toutes les extensions de Chrome à partir du 1er janvier 2023. Est-ce qu’il ne serait pas temps de se débarrasser de Chrome, car c’est assez limpide que Google utilise son navigateur pour imposer son modèle basé sur la publicitaire.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    Le Manifest V3 sera obligatoire pour toutes les extensions de Chrome à partir du 1er janvier 2023. Est-ce qu'il ne serait pas temps de se débarrasser de Chrome, car c'est assez limpide que Google utilise son navigateur pour imposer son modèle basé sur la publicitaire.

    Google domine les moteurs de recherche et il domine aussi le marché des navigateurs avec Chrome qui occupe 90 % des machines dans le monde. Et le seul modèle économique de Google est la publicité. Et c’est un secret de polichinelle qu’il utilise allègrement les données personnelles de son navigateur pour alimenter son ciblage publicitaire et un protocole qui est nécessaire pour développer les extensions va lui permettre de dézinguer tous les bloqueurs de publicité.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Comprendre le Manifest V3 de Chrome

    Selon Google, un manifeste d’extension donne au navigateur des informations sur l’extension, telles que les fichiers les plus importants et les fonctionnalités que l’extension peut utiliser. Les fonctionnalités de la plate-forme d’extension changent lorsqu’il existe une nouvelle version du manifeste.

    Toutes les extensions Chrome utilisent le Manifest. Actuellement, on est à la version 2 qui offre une grande liberté aux développeurs. Et cette liberté est nécessaire, car la publicité utilise des moyens de plus en plus pernicieux pour vous cibler. Google peut imposer son Manifest V3, car c’est lui qui développe principalement Chromium, le navigateur open source qui est derrière Chrome. Depuis le 17 janvier 2022, Chrome n’accepte plus les extensions V2 et à partir du 1er janvier 2023, seules les extensions avec le Manifest V2 seront autorisés et les anciennes versions des extensions cesseront de fonctionner.

    Pourquoi c’est de la merde ?

    Google est un champion de la Novlangue et il nous dit que le Manifest V3 va améliorer la protection de la vie privée et la sécurité. C’est pour bloquer les extensions malveillantes ou qui accèdent à trop de données du navigateur. Bon, on pourrait lui dire que la principale extension, aspiratrice de données personnelles, s’appelle Chrome, mais je persiflerais…

    Comme le Manifest V3 limite les extensions, alors les bloqueurs de publicité ne seront plus du tout efficaces. Ce qui fait évidemment la grande joie de Google dont le pognon se base sur la manne publicitaire. Actuellement, le meilleur bloqueur de publicité est uBlock Origin avec son développeur qui a toujours été intransigeant sur le blocage de toutes les publicités. Après, si vous êtes vraiment paranoïaque et puriste, vous pouvez aller vers uMatrix qui bloque tellement bien que cela peut casser le Javascript des sites que vous visitez !

    Quelles alternatives pour Chrome ?

    Même si Chrome est un navigateur monopolistique par essence, il n’est plus le seul shérif dans la ville. Ces dernières années, il y a 3 navigateurs qui deviennent des alternatives plus qu’intéressantes.

    • Firefox – Evidemment, le premier choix est Firefox qui est Open Source et même si Mozilla a annoncé qu’il supporterait le Manifest V3, il garderait la compatibilité avec la V2.
    • Vivaldi – On ne parle pas assez de Vivaldi, mais c’est un excellent navigateur basé sur Chromium. Et les développeurs ont annoncé qu’il garderait le Manifest V2 autant que possible. Vivaldi est rempli de fonctionnalités comme un lecteur de mail, un lecteur de flux RSS, un agenda, etc. En fait, il semble un peu trop bourré de fonctionnalités pour des gens qui veulent juste surfer sur le web.
    • Brave – Brave a été adopté par beaucoup comme un remplacement de Chrome. Il est aussi rapide que Chrome et son blocage de publicité est suffisant pour la majorité. Brave a choisi la monétisation à base de cryptomonnaie ce qui peut être intéressant.

    Concernant les bloqueurs de publicité, uBlock Origin propose une variante appelée uBO Minus avec le Minus signifiant qu’il est beaucoup moins puissant que son grand frère. Ainsi, on ne pourra pas créer ses propres filtres ou masquer des éléments sur une page web. En clair, il est totalement neutralisé par rapport à son objectif d’origine.

    Pour ma part, je fais la navette entre Chrome, Firefox et parfois Brave depuis des années. Mais je pense donner une belle place à Brave dans les prochains mois. Finalement, la domination de Google avec Chrome vient de ses utilisateurs. Si vous commencez à utiliser de vraies alternatives, alors il sera obligé de négocier avec nous alors que pour le moment, on est surtout des vaches à lait publicitaires.

     

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009. Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire. Pour me contacter personnellement : Whatsapp : +261341854716 Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine Mon compte Facebook Mon compte Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *