Le Bitcoin, ni facile, ni soucieux de la vie privée

La première étude sur le Bitcoin révèle que les gens ont une perception très négative sur cette monnaie. Le Bitcoin serait très difficile à utiliser et elle ne protège pas la vie privée.


Le Bitcoin n'est ni facile, ni soucieux de la vie privée selon une étude

Les gens qui utilisent le et ceux qui n’utilisent pas ont un point commun. Les 2 groupes ont des incompréhensions sur le fonctionnement du Bitcoin. Les gens, qui n’ont jamais utilisé de Bitcoin, pensent qu’ils n’en auront jamais besoin. Même les utilisateurs de Bitcoin ne comprennent pas totalement son fonctionnement, notamment sur l’anonymat de la transaction. Ce sont les résultats d’une étude par Janne Lindqvist, professeur adjoint en informatique et électronique et membre du WinLab de Rutgers. Mais en général, les utilisateurs du Bitcoin le considèrent comme le mode de paiement idéal.

L’étude évaluée par des pairs, la première du genre, sera publiée officiellement en mai 2016 pendant la conférence annuelle de l’Association for Computing Machinery connue comme le CHI 2016. Le CHI est la première conférence internationale sur l’interaction humaine et machine.

Le Bitcoin est une monnaie qui se base sur un réseau pair-à-pair avec un registre public des transactions. 2 personnes peuvent faire des transactions, avec des niveaux d’anonymat, à travers des continents, sans avoir besoin d’une partie tierce et sans aucune commission supplémentaire. Si on se base sur Coinmarketcap.com, le marché du Bitcoin est évalué à 6 milliards de dollars le 22 janvier 2016 et c’est ridicule comparé à un marché de monnaie classique. Le 14 janvier 2016, Mike Hearn, un pionnier et développeur du Bitcoin qui le projet en estimant que le Bitcoin a échoué parce que les décisions importantes sont prises par quelques personnes et que la monnaie est sur le point de s’effondrer.

Lindqvist a déclaré que son étude a été effectuée 12 mois avant l’annonce de Hearn et qu’il y a toujours des troubles avec le Bitcoin. Pour une personne qui pense que le Bitcoin a échoué, il y en a 10 qui disent qu’elle se porte à merveille. L’étude est très limitée, car elle interrogé 20 personnes au total, 10 utilisateurs et 10 autres qui n’y connaissaient rien au Bitcoin.

Les chercheurs ont découvert que :

  • Les personnes, qui n’avaient aucune expérience avec le Bitcoin, pensent que c’est trop difficile et que cette monnaie fait trop peur.
  • Les gens, qui utilisent le Bitcoin, ne connaissent pas forcément son fonctionnement.
  • Les utilisateurs du Bitcoin se trompent aussi sur l’anonymat. Ils pensent qu’ils ne peuvent jamais être identifiés alors que les transactions publiques permettent de retracer l’identité avec un peu d’effort.
  • Les utilisateurs du Bitcoin veulent que le gouvernement garantisse les dépôts du Bitcoin alors qu’ils sont contre le gouvernement et la régulation.
  • Les participants rêvent d’un système de paiement idéal et cela correspond aux fonctionnalités proposées par le Bitcoin.

Lindqvist estime que même si le Bitcoin échoue, les différents investisseurs seront toujours intéressés par les monnaies numériques. L’avènement du Bitcoin va permettre de créer de nouvelles monnaies, mais cela va aussi généraliser le Bitcoin dans des niches précises. Dans le futur, on pourrait passer à une société sans aucun cash, mais ce n’est pas toujours souhaitable. Le cash possède des avantages uniques tels que le contrôle de ses dépenses, la sensation d’avoir de la richesse propre, mais également un bon niveau de vie privée. On peut payer ses courses en cash au supermarché sans avoir besoin d’une carte de fidélité qui prend toutes vos données en échange d’une réduction de 5 %.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Pas de réponses

  1. Alex Sebai dit :

    Le bitcoin a beau etre une monnaie numérique, il reste une monnaie donc qui obéit au lois de la finance. Mis a part le fait qu’en fin 2015 le cours du bitcoin s’est envolé et qu’en janvier le cour vacille entre 330 et 420€ l’unité, un certain Daniel Masters (un financier), co-fondateur du Global advisors investment fund, a déclaré que, un bitcoin pourrait même valoir un peu plus de 4000€ (4400 dollars) fin 2017.
    source: http://www.usine-digitale.fr/article/bientot-un-boom-dans-le-bitcoin-leur-valeur-pourrait-atteindre-les-1100-dollars-l-unite-en-2016.N370775

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *