Ethereum Classic contre le nouveau Ethereum

Ethereum vient de subir son premier schisme majeur. Des utilisateurs qui n’ont pas accepté le Hard Fork se retrouvent avec une seconde Blockchain qu’on connait comme Ethereum Classic. Et les investisseurs semblent parier sur les 2 Blockchains en même temps.


Ethereum vient de subir son premier schisme majeur. Des utilisateurs qui n'ont pas accepté le Hard Fork se retrouvent avec une seconde Blockchain qu'on connait comme Ethereum Classic.

existe seulement depuis 3 ans, mais on a déjà un premier schisme après la mise à jour controversée du logiciel. Le 20 juillet 2016, les mineurs ont décidé d’un Hard-Fork pour supprimer le piratage qui avait provoqué le vol de 60 millions de dollars en Ethereum.

Le ne doit jamais changer

Le Hard Fork consistait à modifier le code pour faire en sorte que la transaction, qui avait provoqué le vol, ne soit plus prise en compte. De plus, l’argent a été remboursé aux investisseurs. Mais ce processus modifie totalement la Blockchain et le résultat est que cela crée une nouvelle Blockchain. Les utilisateurs peuvent accepter ou non cette modification. La majorité a accepté et le Hard-Fork a été déployé.

Mais des utilisateurs, qui sont contre le Hard Fork, n’ont pas mis à jour leur logiciel et ils ont continué à utiliser l’ancienne Blockchain. Les détracteurs du Hard Fork avancent les arguments suivants :

  • Le code est la loi – Les conditions d’utilisation de DAO doivent être respectées sous n’importe quelles circonstances.
  • Les actions qui se produisent dans la Blockchain sont irréversibles et on ne doit jamais les changer.
  • Si vous avez modifié la Blockchain une fois, alors vous serez tenté de le refaire.
  • La décision de retourner l’argent est une vision à court terme et elle réduit la valeur d’Ethereum sur le long terme.
  • C’est un remboursement

On pensait que l’ancien Blockchain ne serait plus populaire puisque la majorité avait accepté le Hard Fork. Mais c’est le contraire qui se produit. Des investisseurs ont annoncé leur soutien à et il est même proposé par des plateformes de trading. Les 2 Blockchains sont quasiment identiques sauf que le vol ne s’est jamais produit dans une des versions.

Les dangers d’Ethereum Classic

Une double Blockchain est une situation problématique que le Bitcoin a tenté d’éviter par tous les moyens. Cela provoque la confusion parmi les investisseurs et le grand public, mais il ouvre la voie à des attaques sur les 2 Blockchains.

Si un utilisateur signe et publie une transaction signée sur une des Blockchains, cette transaction peut être utilisée sur la seconde Blockchain sans le consentement du détenteur de la clé privé puisque la signature chiffrée pour cette transaction est déjà publique sur le premier Blockchain.

Pour le moment, Ethereum Classic est très volatil. Sa valeur peut chuter de 90 % aujourd’hui et monter à 200 % le lendemain. Actuellement, un Ethereum Classic se négocie à 2 dollars tandis que l’Ethereum du Hard-Fork est aux alentours de 11,50 dollars avec une valeur totale de 1 milliard de dollars.

L’Ethereum Classic bénéficie d’un volume de transaction plus élevé, mais la puissance de calcul est également plus importante. Les 2 camps retranchés peuvent dire ce qu’ils veulent, mais c’est le marché qui décide à la fin et pour le moment, les investisseurs parient sur les 2 tableaux. Pour les partisans d’Ethereum Classic, le respect de la philosophie passe avant les profits. Étant donné que tout le monde est un peu fébrile, les 2 monnaies se comportent bien pour le moment, mais tôt ou tard, l’une des versions va prendre le pas sur l’autre.

De l’abstrait sur de l’abstrait

Le concept d’Ethereum est déjà abstrait et DAO rajoute une couche supplémentaire. À force de créer des technologies de plus en plus absconses et éloignées de la vie quotidienne, Ethereum prend un chemin tout tracé vers une bulle spéculative sans aucune stabilité sur le prix. Dans une bulle, les prix peuvent augmenter très vite, mais cette bulle peut également éclater en quelques heures. Ethereum a été conçu pour coder la confiance et même si la perte de 60 millions de dollars est considérable, le Hard-Fork est un aveu d’échec plus qu’autre chose. Les partisans du Hard Fork estiment qu’on doit s’adapter à chaque situation et que les humains prennent le pas sur le code. Justement, c’est pour éviter de se baser sur les décisions humaines, principal maillon faible des systèmes financiers classiques, que la Blockchain peut être utile.

Si on modifie le code au premier obstacle, alors le concept même d’Ethereum n’a aucune valeur, car cette confiance peut être codée, mais elle peut être défaite selon le bon vouloir des utilisateurs. 99 % du grand public n’a jamais compris le Bitcoin et donc, comment leur expliquer qu’Ethereum et DAO sont l’avenir de l’économie et d’une société totalement décentralisée ?

Source : Wall Street Journal, Cryptocompare

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *