Symantec rachète Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars

Quand 2 géants très douteux se rapprochent, le résultat est une vaste caverne remplie de monstres qui menacent la sécurité sur internet. Symantec vient de racheter Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars. Blue Coat est célèbre pour avoir vendu ses systèmes d’interception et d’espionnage à des régimes oppressifs.


Symantec vient de racheter Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars. Blue Coat est célèbre pour avoir vendu ses systèmes d'interception et d'espionnage à des régimes oppressifs.

Au début du mois, prévoyait d’entrer en bourse, mais il étudiait également des acheteurs privés entretemps. Et vient de franchir le pas en annoncant le rachat de Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars. Une approche intéressante et inquiétante. Greg Clark, le directeur général de Blue Coat va devenir le CEO de l’entité qui comprend désormais Symantec et Blue Coat.

Blue Coat et Symantec, un beau panier de crabes

On connait Symantec pour ses antivirus qui nécessitent un super calculateur quantique pour fonctionner, mais Blue Coat possède une réputation beaucoup plus sulfureuse. Blue Coat a vendu ses produits à la Syrie qui a pu imposer une censure internet au niveau national. Même si Blue Coat a nié toute collaboration avec des régimes oppressifs, les données publiées par des Hackers montrent que Blue Coat est très populaire dans les pays qui pratiquent une censure systématique.

Avant le rachat par Symantec, cette dernière avait émis des certificats SSL en faveur de Blue Coat. Etant donné que Blue Coat est un spécialiste de l’interception des connexions SSL, un certificat signé lui permet de créer des faux sites pour tenter d’intercepter ce type de connexion. En gros, il peut se faire passer pour une entité reconnue avec ce type de certificat SSL. De mauvaise foi et d’une langue de bois pathétique, Symantec s’est défendu en disant qu’il avait le contrôle des clés privés et que les certificats SSL étaient à usage interne chez Blue Coat.

Et maintenant, Symantec ? Comment tu va expliquer que tes certificats SSL sont toujours légitimes alors que tu viens de gober une entreprise qui est considéré comme l’un des plus 4 grands ennemis d’internet par Reporters sans Frontières ? Symantec possède 4,65 milliards de dollars pour le rachat de Bluecoat et dans le même temps, l’éditeur d’antivirus licencie des centaines de personnes pour difficultés économiques.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *