Youtube : Pas de monétisation pour moins de 10 000 vues

Youtube vient d’annoncer qu’il ne permettra plus de monétiser les chaines Youtubes qui ont moins de 10 000 vues. Un coup de poignard dans le dos des créateurs.


Youtube vient d'annoncer qu'il ne permettra plus de monétiser les chaines Youtubes qui ont moins de 10 000 vues. Un coup de poignard dans le dos des créateurs.

Youtube annonce que la monétisation sera désactivée pour les chaines qui font moins de 10 000 vues.1 L’objectif étant de pénaliser les chaines récentes qui postent des vidéos de mauvaise qualité et qui les monétisent de toutes les manières possibles. Youtube veut également supprimer le viol du droit d’auteur avec de nouvelles chaines qui publient du contenu illégal pour surfer sur l’actualité et les vidéos virales. Étant donné que la monétisation était active dès le lancement de la chaine, ces créateurs pouvaient grappiller quelques sous ici et là avec la suspension.

Pas de monétisation pour moins de 10 000 vues et une évaluation pour les nouvelles chaines

De plus dans les prochaines semaines, Youtube va instaurer un processus d’évaluation avant qu’une chaine Youtube puisse être monétisée. Cette dernière approche sera beaucoup plus pénalisante pour les nouveaux créateurs, car on sait que les processus de Youtube sont gérés à la pisse et le résultat est que de nombreux créateurs talentueux risquent de passer à la trappe. En fait, cette évaluation se produira lorsque la chaine dépassera les 10 000 vues pour déterminer si la chaine Youtube respecte les directives de Youtube.

Ces limitations suivent la décision de plusieurs annonceurs de se barrer de Youtube parce que leurs publicités étaient affichées sur des chaines promouvant du contenu haineux, racial et illégal.2 Ainsi, Verizon, AT&T ou encore Havas avaient annoncé qu’ils n’utiliseraient plus les publicités de Google pour promouvoir leurs services, car leurs annonces étaient constamment associées à des chaines de haine et d’antisémitisme. Cette fuite des annonceurs va provoquer une perte de plusieurs dizaines de millions de dollars pour Youtube et il était normal que la plateforme intervienne pour éviter de décapiter son principal mode de financement. Cependant, c’est une approche en demi-teinte dans la mesure où ces chaines se fichent de la monétisation, car c’est la propagande qui les intéresse.

Youtube montre la limite de la publicité “Made in Google”

De plus, ils pourront toujours publier leurs vidéos sur Facebook qui sera plus que ravi de recevoir ces “déçus” de Google et de sa politique qui peut être assimilée à de la censure. Enfin, c’est tout le système publicitaire de Google qui devient foireux ces dernières années et Youtube n’est que la face immergée de l’iceberg. Adsense est devenu tellement automatisé qu’il est impossible de contrôler manuellement tout le contenu. Et dans cette bataille entre les annonceurs et Youtube, on se rend compte que les nouveaux créateurs sont encore les dindons de la farce. Youtube a ajouté que ces changements étaient prévus dès le mois de novembre 2016 et que “c’était surtout pour protéger les créateurs”.

Dis donc Youtube, avec quelle formule magique vas-tu protéger des créateurs en les privant de leur revenu ? De la poudre de perlimpinpin ? Des conseils à la con pour engager avec son audience ? Des programmes de com qui sont de la propagande ? Du favoritisme envers les grandes chaines alors qu’elles font bien pire que les chaines de haine ? On n’a pas vu beaucoup de réactions de Youtube quand de grosses chaines ont repris la mode des jeux à gratter, alors que ce sont des jeux de hasard et que c’est parfaitement illégal d’en faire la promotion aux mineurs ? Oui Youtube, on est très curieux face à ces deux poids et deux mesures.

Sources

1.
Introducing Expanded YouTube Partner Program Safeguards to Protect Creators. YouTube Creator Blog. https://youtube-creators.googleblog.com/2017/04/introducing-expanded-youtube-partner.html. Accessed April 7, 2017.
2.
Bergen,Joe Mayes M. Google Ad Crisis Spreads as Biggest Marketers Halt Spending. Bloomberg.com. https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-03-22/at-t-halts-spending-on-some-google-ads-after-youtube-controversy. Published March 22, 2017. Accessed April 7, 2017.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *