mardi , 24 octobre 2017

La Soufflopuncture, plus efficace que la digipuncture et l’acupuncture

Des études suggèrent que la Soufflopuncture est plus efficace que l’acupuncture et sa variante avec la digipuncture également connue comme l’acupression.


La Soufflopuncture, plus efficace que la digipuncture et l’acupuncture

L’acupuncture est considérée comme l’une des thérapies de relaxation et de traitement de la douleur dans de nombreux pays. La digitopuncture connue également comme la digipuncture ou acupression a également le vent en poupe.1 L’objectif est d’éviter les aiguilles de l’acupuncture et stimuler les points énergétiques à l’aide des doigts. L’acupression est une thérapie qui date de plus de 5 000 ans et elle a été découverte par les Chinois avec des observations de stimulus de certains points sur la paroi cutanée afin de gérer la douleur dans les maladies chroniques.2 La Soufflopuncture se base sur le même principe, mais elle utilise le souffle plutôt que les doigts ou les aiguilles.

Les bases de la Soufflopuncture

La Soufflopuncture est une variante de l’acupuncture et de la digitopuncture dans la mesure où on utilise l’effet de souffle pour stimuler les points énergétiques du corps. Plutôt que d’utiliser des doigts qui peuvent être imprécis, la Soufflopuncture permet un stimulus plus délicat, mais surtout, elle permet de doser la pression sur les points sensibles afin de proposer une thérapie beaucoup plus douce.

La Soufflopuncture a été découverte par la professeure Rahiq Raghidah Awad de la Relaxation and Physics Institute à Jarkarta dans un papier qui détaille la pratique sur 246 patients atteints de douleurs chroniques et temporaires. Dans le papier, elle utilise le nom de Breath Therapy. Sur les 246 patients, 82 ont bénéficié d’une réduction de douleur de 45 % sur une échelle de 0 à 10. 79 patients dans l’étude ont bénéficié d’une baisse de la douleur considérable avec une réduction de 87 % de la douleur sur une échelle de 0 à 10. Mais les symptômes sont réapparus 3 semaines plus tard chez ceux qui avaient bénéficié d’une réduction très forte, mais pour les patients ayant bénéficié de la baisse modérée, le traitement a été efficace pendant 92 jours. Au début de la publication du papier, les autres thérapeutes ont été sceptiques sur la Soufflopuncture en estimant que la baisse de la douleur pouvait avoir plusieurs causes. C’est pourquoi Awad a reproduit l’étude avec Jinan Wafeeqa Saliba, docteure en réflexologie et Anna Barros Silva, PhD en thérapie complémentaire au Centre de traitement et de thérapies alternatives à Jérusalem.3 Cette seconde étude a eu des résultats extrêmement concluants dans la mesure où elle a été effectuée sur 587 patients qui avaient des douleurs aux articulations. La baisse de la douleur a dépassé les 72 % sur 424 patients, soit quasiment deux tiers des sujets. Cette seconde étude a permis à la Soufflopuncture de devenir progressivement un outil de plus dans l’arsenal des thérapies de réflexologie.

La pratique de la Soufflopuncture

Contrairement à la digitopuncture qui utilise seulement quelques points énergétiques du corps, la Soufflopuncture consiste à effectuer des effets de souffle sur 12 zones du corps plutôt que des points précis. Ces 12 zones possèdent 34 points particuliers où on doit appliquer le souffle de manière modérée ou forte selon le niveau de la douleur par le patient. Étant donné l’inspiration très forte de la Chine de la Soufflopuncture, les 12 zones correspondent aux 12 signes de l’astrologie chinoise même si la plupart des thérapeutes estiment que ce type d’association donne une mauvaise réputation face à la médecine occidentale.4

Aujourd’hui, l’acupuncture et l’acupression peuvent se pratiquer chez soi, mais c’est impossible pour la Soufflopuncture. Cette dernière exige une pratique par des experts certifiés à cause de la connaissance nécessaire sur les points énergétiques sans oublier l’étude de l’organisme et du mental de la personne. L’inspiration orientale fait que la Soufflopuncture nécessite une harmonie physique et énergétique entre les différents éléments de la personne.

Le traitement de la douleur et du stress

Étant donné que les 2 premières études concernaient uniquement le traitement des douleurs, des chercheurs ont voulu tester l’efficacité de la Soufflopuncture sur d’autres troubles, notamment le stress et les addictions comme le tabagisme. En 2003, une équipe de chercheurs en Australie a déterminé une efficacité modérée de la Soufflopuncture sur la gestion du stress. Les chercheurs ont mesuré le niveau du stress des patients sur l’Échelle de Holmes et Roche qui va de 0 à 100. Dans cette échelle, chaque événement stressant fait monter le score tel que les conditions de travail qui vous donne 20 points tandis que la mort d’un conjoint vous met à 100 qui est le maximum. La moyenne des notes sur cette échelle de stress pour les patients en Australie allait de 48 à 68 ce qui indique des personnes avec un stress suffisamment grave.

Les précédentes études sur la Soufflopuncture concernaient des séances de 10 minutes pendant 7 jours. Les chercheurs australiens ont effectué des séances de 45 minutes pendant 6 semaines à raison de 4 jours par semaine. Les résultats sont hallucinants, car la moyenne du score est tombée à moins de 10 pour 36 % des patients.

La Soufflopuncture exploite des effets de la biologie quantique

Mais la reconnaissance de la Soufflopuncture se base sur une recherche effectuée par les professeurs Beverly J. Singleton, Kevin V. Garcia et Benjamin A. Irving de l’institut Flexus and Alternative Therapy situé au Colorado.5 Cette étude était différente, car les 3 chercheurs étaient plutôt sceptiques face à la Soufflopuncture et ils ont voulu tester les Soufflothérapeutes pendant la pratique de l’effet de souffle sur 72 patients.

Les chercheurs avaient mis des capteurs sur les patients afin de mesurer le niveau de stress et de douleurs. Ils ont effectué près de 100 essais pour avoir une moyenne précise et ils ont déterminé que la Soufflopuncture utilise des effets très particuliers qu’on connait en biologie quantique. La biologie quantique est une discipline scientifique très récente qui étudie les effets de la mécanique quantique et de la chimie théorique sur les processus biologiques. Il semble que la Soufflopuncture provoque des changements dans les agencements des atomes sur les zones qui sont stimulés par la Soufflopuncture. Contrairement à la Digipuncture qui agit uniquement en surface, la Soufflopuncture agit comme un réceptacle d’énergie qui transforme l’agencement des atomes afin que les zones du corps possèdent une meilleure tolérance contre la douleur. Le résultat est que les patients ont l’impression d’une baisse générale de la douleur alors qu’elle se situe à des endroits localisés du corps.

La Soufflopuncture est totalement sans douleur et un thérapeute en acupuncture et en digipuncture peut obtenir une certification en l’espace de 6 mois. Il n’y a pas encore de centres en France, mais on peut en obtenir à Stuttgart en Allemagne. On a une réticence de la part des acupuncteurs et des digitopuncteurs face à la Soufflopuncture, car les résultats scientifiques sont beaucoup plus favorables et que la Soufflopuncture pourrait devenir une vraie médecine alternative.

Sources

1.
5 points d’acupression pour soulager stress et anxiété en quelques minutes. therapeutesmagazine.com. http://therapeutesmagazine.com/5-points-acupression-soulager-stress-anxiete-quelques-minutes-15/. Accessed April 17, 2017.
2.
Alkaissi A, Evertsson K, Johnsson V-A, Ofenbartl L, Kalman S. P6 acupressure may relieve nausea and vomiting after gynecological surgery: an effectiveness study in 410 women. Can J Anesth/J Can Anesth. 2002;49(10):1034-1039. doi: 10.1007/bf03017897
3.
RANDOMIZED, CONTROLLED TRIAL OF BREATH THERAPY FOR PATIENTS WITH CHRONIC LOW-BACK PAIN – ProQuest. search.proquest.com. http://search.proquest.com/openview/f55b378e425db94f8441391a98b1d201/1?pq-origsite=gscholar&cbl=32528. Accessed April 17, 2017. [Source]
4.
Mehling W-E. The Experience of Breath as a Therapeutic Intervention – Psychosomatic Forms of Breath Therapy. A Descriptive Study about the Actual Situation of Breath Therapy in Germany, Its Relation to Medicine, and Its Application in Patients with Back Pain. Forsch Komplementmed. 2004;8(6):359-367. doi: 10.1159/000057253
5.
Mehling WE. Breath therapy for chronic low back pain. Journal of Bodywork and Movement Therapies. 2006;10(2):96-98. doi: 10.1016/j.jbmt.2005.09.003
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 3,00 out of 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Madeleine Jussier

mm
Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG