Un kit pour faire de la modification génétique chez vous

Vous connaissez sans doute Arduino, maintenant, on vous propose Amino, un kit pour faire de la modification génétique chez vous. C’est un premier pas pour la démocratisation de la biotechnologie, mais il implique également qu’on franchit les frontières imprévisibles du vivant.


Le kit Amino vous permet de faire de la modification génétique chez vous

Amino est un kit complet pour ceux qui veulent s’initier à la . Il coute 700 dollars, soit moins qu’un MacBook Pro et il vous permet de modifier de l’ADN selon vos besoins. Le kit inclut une culture de bactéries, de l’ADN, des pipettes, des incubateurs, des plaques de gélose et de nombreux capteurs pour surveiller la santé et le développement de votre culture. Et tous ces éléments sont agencés dans un tableau de bord coloré pour faciliter l’apprentissage.

Le kit Amino vous propose des instructions pour créer des projets futuristes tels que des bactéries E.coli (une bactérie intestinale) qui peuvent devenir fluorescente. Chaque projet est proposé comme une application et les créateurs vont proposer d’autres projets à l’avenir. Ainsi, on pourra bientôt distiller de la bière avec Amino. L’analogie avec le projet Arduino est flagrante, car Arduino est un projet de kit électronique Open Source pour créer ses propres circuits. Mais au lieu de jouer avec des câbles, des circuits imprimés et des langages de programmation, Amino vous permet de jouer avec des bactéries, de l’ADN et des incubateurs.

Et évidemment, c’est un système vivant. Même si les bactéries ne sont pas aussi bien considérées que des chiots par exemple, cela reste des organismes vivants. On souhaite une société où tout le monde peut créer ses propres circuits électroniques, car cela permet de démocratiser la science et l’ingénierie. Mais est-ce qu’on veut vraiment d’une société où tout le monde peut foutre la pagaille avec un ADN bactérien ? La biotechnologie, notamment la provoque de l’anxiété dans la société. Et ce n’est pas toujours de la paranoïa. Dans un circuit électronique, on a le contrôle de chaque composant même lorsque cela provoque des erreurs. Les organismes vivants ont leurs propres directives et parfois, ils se fichent complètement des instructions des ingénieurs.

Pour Julie Legault, créatrice du kit Amino, ce projet permet de dissiper la peur autour de la modification génétique et de promouvoir la biotechnologie dans notre société. Au lieu d’inciter les citoyens à lire des articles de biotechnologie, Amino les encourage à pratiquer la modification génétique et à comprendre les implications, mais également les dangers par leurs propres expériences. L’objectif du kit Amino est de réduire la peur autour de la modification génétique. La peur de la biotechnologie est souvent cultivée par les médias, car ces derniers illustrent les scénarios extrêmes de la biotechnologie et on pense immédiatement à la modification irrémédiable de nos gènes ou à créer des bébés parfaits. On peut prendre l’exemple de la chimie. Ainsi, on estime que le mélange de soda avec du vinaigre permet de créer un nettoyant très efficace. Cette expérience tout à fait quotidienne a permis de démocratiser la chimie et de la sortir des manuels abstraits et d’explications complexes. Amino veut faire la même chose avec la modification génétique et on peut penser que d’autres projets similaires verront le jour à l’avenir.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *