Pas de « deuxième loi de l’intrication » après tout


  • FrançaisFrançais



  • Lorsque deux systèmes microscopiques sont intriqués, leurs propriétés sont liées l’une à l’autre quelle que soit la distance physique entre les deux. La manipulation de ce phénomène quantique unique est ce qui permet la cryptographie, la communication et le calcul quantiques. Alors que des parallèles ont été établis entre l’intrication quantique et la physique classique de la chaleur, de nouvelles recherches montrent les limites de cette comparaison. L’enchevêtrement est encore plus riche que nous ne l’avons cru.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *