30 ans après, pourquoi le livre Les Versets sataniques reste-t-il aussi controversé ?

Pourquoi un simple livre, Les Versets Sataniques de Salman Rushdie, reste aussi controversé 30 ans après sa publication.


Un activiste au Pakistan participe à une manifestation contre Salman Rushdie à Karachi en 2007 - Crédit : Zahid Hussein
Un activiste au Pakistan participe à une manifestation contre Salman Rushdie à Karachi en 2007 - Crédit : Zahid Hussein

L’un des livres les plus controversés de l’histoire littéraire récente, de , a été publié il y a trois décennies et a presque immédiatement déclenché des manifestations de colère dans le monde entier dont certaines furent violentes.1 2 Un an plus tard en 1989, le chef suprême de l’Iran, l’ayatollah Khomeiny, a publié une fatwa, ou un commandement religieux, ordonnant aux musulmans de tuer l’auteur.3 Né en Inde dans une famille musulmane, mais alors citoyen britannique vivant au Royaume-Uni, Rushdie a été contraint de se cacher pendant une dizaine d’années.4 Qu’est-ce qui se cachait derrière cette indignation ?

La controverse

Le livre Versets sataniques va au coeur des croyances religieuses musulmanes lorsque Rushdie, dans ses séquences de rêves, défie et semble parfois se moquer de certains de ses principes les plus sensibles. Les musulmans croient que l’ange Gibreel, Gabriel en français, a visité le prophète Mohammed qui, en 22 ans, lui a récité les paroles de Dieu.5 À son tour, Mohammed a répété les mots à ses disciples. Ces mots ont finalement été écrits et sont devenus les versets et les chapitres du Coran.

Des manifestants en colère protestent contre le livre en 1989 - Crédit : Robert Croma, CC BY-NC-SA

Des manifestants en colère protestent contre le livre en 1989 – Crédit : Robert Croma, CC BY-NC-SA

Le roman de Rushdie reprend ces croyances fondamentales. Un des personnages principaux, Gibreel Farishta, a une série de rêves dans lesquels il devient son homonyme, l’ange Gibreel.6 Dans ces rêves, Gibreel rencontre un autre personnage central qui fait écho au récit traditionnel de l’ sur les rencontres de l’ange avec Muhammed. Rushdie choisit un nom provocateur pour Muhammed. La version du Prophète dans le roman s’appelle Mahound, un nom alternatif pour Mohammed, parfois utilisé au Moyen Age par des chrétiens qui le considéraient comme un démon.7

En outre, Mahound de Rushdie met ses propres mots dans la bouche de l’ange Gibreel et livre des édits à ses adeptes qui renforcent ses objectifs d’intérêt personnel. Même si, dans le livre, le scribe de fiction de Mahound, Salman le Persan, rejette l’authenticité des récitations de son maître, il les enregistre comme s’ils étaient de Dieu.

Dans l’ouvrage de Rushdie, Salman, par exemple, attribue certains passages du Coran qui placent les hommes en charge des femmes et donnent aux hommes le droit de frapper les femmes de qui ils craignent l’arrogance. À travers Mahound, Rushdie semble jeter le doute sur la nature divine du Coran.

Un défi des textes religieux ?

Pour beaucoup de musulmans, Rushdie, dans son récit de fiction sur la naissance des principaux événements de l’Islam, implique que, plutôt que Dieu, le prophète Mohammed est lui-même la source de vérités révélées. Dans la défense de Rushdie, certains chercheurs ont fait valoir que sa moquerie irrévérencieuse vise à déterminer s’il est possible de séparer les faits de la fiction. L’expert en littérature Greg Rubinson souligne que Gibreel est incapable de décider de ce qui est réel et de ce qui constitue un rêve.

Salman Rushdie - Crédit : Fronteiras do Pensamento, CC BY-SA

Salman Rushdie – Crédit : Fronteiras do Pensamento, CC BY-SA

Depuis la publication des Versets sataniques, Rushdie a fait valoir que les textes religieux devraient pouvoir être contestés.8 Pourquoi ne pouvons-nous pas débattre de l’islam ? selon Rushdie dans une interview en 2015.9 Il est possible de respecter les individus, de les protéger de l’intolérance, tout en étant sceptique quant à leurs idées, voire en les critiquant avec férocité.

Ce point de vue se heurte toutefois à l’opinion de ceux pour qui le Coran est la parole littérale de Dieu.Après la mort de Khomeiny, le gouvernement iranien a annoncé en 1998 qu’il ne mènerait pas sa fatwa ou n’encouragerait personne à le faire. Rushdie vit maintenant aux États-Unis et fait régulièrement des apparitions publiques. Pourtant, 30 ans plus tard, les menaces contre sa vie persistent.10 Bien que les manifestations de masse aient cessé, les thèmes et les questions soulevées dans son roman restent vivement débattues.

Traduction d’un article de The Conversation par Myriam Renaud, Candidat PhD de la Pensée et l’éthique religieuse à l’université de Chicago.

Sources

1.
The Satanic Verses. Google Books. https://books.google.com/books/about/The_Satanic_Verses.html?id=CSVwPG1Kdl8C. Published September 24, 2018. Accessed September 24, 2018.
2.
“The Satanic Verses,” the “Fatwa,” and Its Aftermath: A Review Article on JSTOR . jstor.org. https://www.jstor.org/stable/4308642?seq=1#page_scan_tab_contents. Published September 24, 2018. Accessed September 24, 2018.
3.
IRANIANS PROTEST OVER BANNED BOOK. nytimes.com. https://www.nytimes.com/1989/02/16/world/iranians-protest-over-banned-book.html. Published February 16, 1989. Accessed September 24, 2018.
4.
Rushdie in Hiding. nytimes.com. https://www.nytimes.com/1990/11/04/magazine/rushdie-in-hiding.html. Published September 24, 2018. Accessed September 24, 2018.
5.
Muhammad. oxfordislamicstudies.com. http://www.oxfordislamicstudies.com/article/opr/t125/e1577. Published September 24, 2018. Accessed September 24, 2018.
6.
What do Muslims believe about the Angel Jibreel (Gabriel)? ThoughtCo. https://www.thoughtco.com/angel-jibreel-gabriel-in-islam-2004031. Published September 24, 2018. Accessed September 24, 2018.
7.
The Satanic Verses and me. Telegraph.co.uk. https://www.telegraph.co.uk/culture/books/9523983/The-Satanic-Verses-and-me.html. Published September 10, 2012. Accessed September 24, 2018.
8.
RUBINSON, Gregory J. Revisiting The Satanic Verses: Rushdie’s Desacralizing Treatment of… openedition.org. https://journals.openedition.org/erea/493. Published September 24, 2018. Accessed September 24, 2018.
9.
Flood A. Salman Rushdie on Islam: “We have learned the wrong lessons.” the Guardian. https://www.theguardian.com/books/2015/jul/23/salman-rushdie-on-islam-we-have-learned-the-wrong-lessons. Published July 23, 2015. Accessed September 24, 2018.
10.
Iran’s Hard-Line Press Adds to Bounty on Salman Rushdie. nytimes.com. https://www.nytimes.com/2016/02/23/world/middleeast/irans-hard-line-press-adds-to-bounty-on-salman-rushdie.html. Published February 22, 2016. Accessed September 24, 2018.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *