Egypte: Internet Revolution appelle au boycott des services mobile pendant 5h


  • FrançaisFrançais



  • Les fournisseurs de service dans les pays en développement ne connaissent pas le concept du droit des consommateurs. Depuis des années, les FAI en Afrique et d’autres pays pauvres utilisent les pratiques les plus abusives dont la meilleure équation est un service à prix exorbitant pour une qualité minable. L’Egypte ne fait pas exception à la règle et un mouvement appelé Internet Révolution appelle à boycotter les services des principaux FAI pendant 5 heures. Avec une page Facebook qui atteint presque 1 millions de fans, le mouvement pourrait perturber sérieusement les entreprises qui devraient revoir leur stratégie.

    internet-revolution-egypte

    (Agence Ecofin) – Sur Facebook, le mouvement égyptien de protestation contre les fournisseurs de service Internet, Internet Revolution, a lancé un appel à boycott des opérateurs de téléphonie mobile. Il leur reproche la mauvaise qualité de service qui se poursuit malgré les plaintes perpétuelles des consommateurs et la cherté des prix. Internet Revolution a demandé aux consommateurs, hier, de ne pas utiliser leur téléphone de 17h à 21h pour leur faire perdre de l’argent aux opérateurs télécoms.

    Dans son appel au boycott, le mouvement s’insurge en demandant aux consommateurs : « Pendant combien de temps allons nous encore demeurer silencieux face à la cupidité et aux abus des fournisseurs de service Internet et mobile ? ». Principale source de revenus des compagnies télécoms Mobinil, Etisalat et Vodafone, Internet Revolution Egypt voudrait que les consommateurs prennent conscience de leur pouvoir et l’utilise pour obtenir des services de bien meilleure qualité.

    Sur la page Facebook d’Internet Revolution, forte de 963,000 fans, plusieurs abonnés ont posté des photos de leurs appareils mobile et clé Internet ouverts et privés de carte SIM. Si le boycott d’Internet Revolution a été observé ne serait-ce que par le tiers des 95,99 millions d’abonnés que comptait l’Egypte au 30 mars 2015, ce sont des millions de Livres qu’auront perdu les compagnies télécoms. Réagissant au boycott, Vodafone Egypt, à travers Khaled Hegazy, son directeur des affaires juridiques, a déclaré que l’entreprise fournit « les meilleurs services de qualité à ses consommateurs ».

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Boubakar Nguema

    Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.