Plusieurs centres de vote au Burundi ont été attaqué


  • FrançaisFrançais



  • Ce matin du lundi, jour prévu pour les scrutins législatifs et communaux, la police du Burundi a annoncé que plusieurs centres de vote ont été attaqués durant la nuit, à Bujumbura et en province. Des groupes d’assaillants armés ont tenté d’attaquer des centres de vote à Cibitoke et Jabe. Ils ont tiré et lancé des grenades mais les forces de l’ordre ont intervenu avant qu’ils n’atteignent le bâtiment. En province, des grenades ont été lancées contre des entres de vote, mais les malfaiteurs n’ont pas réussi à endommager les matériels destinés pour les élections. Au total, quinze grenades ont explosé dans la capitale et six policiers ont été légèrement blessés par des tirs.

    Cette attaque a retardé la mise en place des bureaux de vote et leur ouverture. Les opérations de vote n’ont pas encore commencé dans certains centres de vote. Les élections se déroulent dans un climat extrêmement tendu, émaillé de violences. Consciente de l’insécurité actuelle à Bujumbura, la Céni a donné feu vert aux présidents des bureaux pour retarder l’ouverture, quitte à rattraper le retard. A Bujumbura, les agents électoraux de la capitale étaient toujours en train de mettre en place urnes et isoloirs, une heure après l’heure officielle de démarrage du scrutin.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.