Maroc : 5 jeunes arrêtés pour avoir bu un jus d’orange pendant le ramadan


  • FrançaisFrançais



  • Risque de 6 mois de prison pour avoir bu un jus d’orange pendant le Ramadan ? Et on nous dit que ce mois de jeûne est une période de réconciliation et de fête ? Le Maroc s’enfonce dans l’intégrisme religieux, car on a également des jeunes filles qui ont été devant la justice pour avoir portée des jupes courtes.

    jus-orange-ramadan-maroc

    (Agence Ecofin) – A Marrakech, 5 jeunes ont été arrêtés pour avoir acheté et bu un jus d’orange sur la placeJemaa el-Fna. Ils risquent jusqu’à 6 mois de prison, ainsi que le stipule la loi marocaine : « Celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion », est passible d’un à six mois de prison.

    A la mi journée, lundi dernier, les jeunes, assoiffés par une canicule à 45 degrés, ont acheté des jus d’orange et ont été dénoncés par le commerçant lui-même.

    L’incident intervient alors que l’actualité du Maroc est marquée depuis quelques jours par l’arrestation de deux jeunes femmes coupables d’avoir porté des jupes trop courtes sur le marché à Agadir. Ceci au moment où le royaume chérifien vient d’adhérer à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) et d’adopter le projet de loi 126-12 portant approbation du Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIRDCP).

    mm

    Boubakar Nguema

    Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *