“Google Bard : la révolution qui va vous faire oublier ChatGPT !”


  • FrançaisFrançais



  • Google Bart : l’intelligence artificielle qui génère du contenu pour vous

    Depuis quelques jours, Google a lancé une nouvelle application nommée “Google Bart”. Cette dernière permet de générer du contenu en utilisant l’intelligence artificielle. Qu’en est-il de son utilisation et de ses limites ?

    Une inscription facile, mais uniquement en anglais

    Lors de sa sortie, Google Bart n’était disponible que pour certains pays de l’Occident. Mais depuis, Google a ouvert les portes de cette application pour tous les utilisateurs du monde. Il suffit de se rendre sur “barre de google.com” pour s’inscrire à la liste d’attente. Une fois inscrit, vous êtes généralement accepté immédiatement.

    Cependant, l’application n’est disponible qu’en anglais pour le moment. C’est donc une limite à son utilisation pour ceux qui maîtrisent mal cette langue.

    Une interface simple et une rapidité de traitement extraordinaire

    L’interface de Google Bart est très simple d’utilisation, ce qui permet une navigation fluide et rapide. L’utilisation de l’intelligence artificielle permet un traitement instantané des demandes.

    Ainsi, il est possible de générer du contenu en un temps record, que ce soit pour un poème en anglais ou pour une page HTML avec du CSS et du JavaScript.

    Des limites à son utilisation pour les langages plus complexes

    Si Google Bart est très efficace pour les demandes simples, il peut poser problème pour les langages plus complexes. En effet, le code généré peut parfois être difficile à comprendre et à modifier.

    Il est donc recommandé de l’utiliser pour des pages très basiques, et de préférer un autre outil pour les pages plus complexes.

    Des hallucinations d’écriture

    Une des particularités de Google Bart est son interprétation des données et des noms qu’on lui donne. Il arrive ainsi que l’application génère des informations fausses ou des réponses farfelues.

    Par exemple, lorsqu’un utilisateur a demandé une page HTML avec du CSS et du JavaScript pour convertir des devises, Google Bart a créé un code parfaitement valide mais qui ne fonctionne pas.

    En revanche, lorsque l’utilisateur a demandé un livre qu’il avait soi-disant écrit, Google Bart a inventé un titre de livre et une description du contenu.

    Il est donc important de prendre en considération les limites de l’intelligence artificielle, qui peut parfois interpréter les informations de manière erronée ou inventer des réponses complètement fictives.

    En conclusion, Google Bart est un outil efficace pour générer rapidement du contenu pour les demandes simples. Cependant, il peut présenter des limites pour les pages et les langages plus complexes. Il est donc important de bien en comprendre les limites et de l’utiliser en tenant compte de ses spécificités.

    Ceci est une transcription de nos vidéo Youtube, de ce fait, la retranscription sur certains termes et noms peuvent être erronés.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *