Islamophobie : Des bus à Philadelphie affichent des pubs anti-musulmanes



pub-islamophobe-bus-philadelphie

Est-ce que la propagation de la haine et des propos islamophobes sont couvert par la liberté d’expression ? Un tribunal fédéral pense que oui puisqu’elle a forcé la ville de Philadelphie à afficher des publicités anti-musulmanes qui ont été crée par une organisation sioniste.


La publicité sur le bus prétend :  » La haine des musulmans contre les juifs est dans le Coran  » avec une image d’Adolf Hitler et de Hajj Amin al-Husseini, le grand Mufti de Jerusalem. Cette publicité islamophobe a été crée par l’American Freedom Defense Initiative (AFDI) qui est une organisation pro-israélienne. Cette organisation a déjà fait parler d’elle avec une campagne abominable qui demandait qu’on combatte l’islamisation des Etats-Unis. La publicité anti-musulmane sera affichée dans 84 bus qui est sous le contrôle de la South-Eastern Pennsylvania Transportation Authority (SEPTA) pendant tout le mois d’avril.

Notons que cet affichage a été forcé par une cour fédérale suite à une plainte de l’AFDI. En effet, la SEPTA, donc, l’autorité des transports, peut interdire l’affichage de publicités qui sont motivés par de la propagande politique ou des arguments raciaux. Cependant, l’organisation sioniste a porté plainte en estimant que cette interdiction portait atteinte au Premier amendement de la Constitution qui autorise la liberté d’expression sous toutes ses formes.

La SEPA annonce son regret de devoir afficher ses publicités et le maire de Philadelphie a déclaré qu’il était écoeuré par une telle campagne qui ne fera qu’attiser la haine entre les différentes communautés. Cette campagne est d’autant plus abjecte alors que les différentes communautés religieuses s’apprêtent à fêter Paques et d’autres fêtes religieuses. Même le consul d’Israel à Philadelphie a déclaré que les juifs ne supportent aucune propagation de haine que ce soit pour les musulmans, les juifs, les chrétiens ou les athées. Plusieurs organisations juives ont appelés à protester contre ces publicités islamophobes en estimant que les partisans radicaux du sionisme continuent d’attiser la haine entre les musulmans et les juifs.

Cette Cour fédérale a donc forcé l’affichage de publicités islamophobes. Je me demande ce qui serait passé si c’était le contraire et que ces publicités avaient été crée par une organisation musulmane appelant à la haine contre les juifs ? Juste une observation…

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *