lundi , 24 juillet 2017

Un artiste vend des mendiants comme des Pokémon

Kristian von Hornsleth est un artiste danois dont le dernier projet est de vendre des mendiants comme des Pokémon humains. Quand l’art remet l’esclavagisme au gout du jour.


Un artiste vend des mendiants comme des Pokémon

Kristian von Hornsleth, un artiste plasticien danois, a soulevé de nombreuses critiques avec son dernier projet. Ce dernier consiste à transformer des mendiants de Londres en pokémon « réel » qui peuvent être pistés 24/7 avec une application spéciale. Pour augmenter le délicieux plaisir des « attrapeurs », chaque pokémon humain vaut 32 700 dollars. Von Hornsleth est connu pour ses idées assez racistes. Par exemple, il avait incité des villageois africains à changer leurs noms en Hornsleth en échange d’une aide.1 L’artiste décrit son projet comme étant à la frontière de l’éthique (sémantique de merde) qui met les mendiants dans une télé-réalité sans aucune vie privée en s’inspirant de la décadence culturelle de notre société.

Kristian von Hornsleth est un artiste danois dont le dernier projet est de vendre des mendiants comme des Pokémon humains. Quand l'art remet l'esclavagisme au gout du jour.

Dans une interview accordée à l’Evening Standard, Kristian von Hornsleth a déclaré que chaque mendiant (10 au total) a été équipé avec un GPS pour que l’acheteur puisse le suivre 24/7 afin de transformer le mendiant en pokémon ou tamagochi humain.2 Von Hornsleth a payé ces mendiants qui sont tous volontaires pour participer au projet. Il les a photographiés et il les a intégrés dans un appareil appelé Hornsleth Homeless Tracker qui se connecte à une application pour montrer la localisation de la personne en temps réel.3 Mais pour surveiller votre pokémon, vous devrez payer 32 700 dollars. En plus de votre esclave pokémon humain, vous aurez également un portrait plaqué en or du mendiant. Pendant une réunion, un des propriétaires a même surnommé son mendiant comme le Tramp-Agotchi (Tramp signifie clochard en anglais) et le mendiant n’a aucun problème avec ça.4

Kristian von Hornsleth est un artiste danois dont le dernier projet est de vendre des mendiants comme des Pokémon humains. Quand l'art remet l'esclavagisme au gout du jour.

Kristian von Hornsleth justifie son projet par le fait que c’est un moyen pour alerter la situation des mendiants dans les grandes villes, mais cela reste du sensationnalisme abject s’inspirant de la télé-réalité et d’une curiosité morbide propre aux riches. Dans les prochaines semaines, von Hornsleth va diffuser une série de vidéos décrivant le quotidien de ces mendiants. Mais au moins, l’artiste est honnête dans sa démarche. C’est de l’exploitation. Je les exploite à outrance, mais les mendiants ont aussi leur contrepartie. C’est comme ça que le monde fonctionne.

Sources

1.
Art Scene    Unseen. Kristian von Hornsleth Buys Ugandans for Livestock. africanartists.blogspot.com. http://africanartists.blogspot.com/2008/01/kristian-von-hornsleth-buys-ugandans.html. Accessed July 17, 2017.
2.
Robert D. Artist slammed for selling homeless people as “real-life Pokémon.” Evening Standard. http://www.standard.co.uk/goingout/arts/artist-criticised-for-selling-homeless-people-as-reallife-pok-mon-for-25000-each-a3583816.html. Published July 10, 2017. Accessed July 17, 2017.
3.
Hornsleth Homeless Tracker Project. Hornsleth Homeless Tracker. https://www.hornslethhomelesstracker.com/. Accessed July 17, 2017.
4.
Shocking Public Artwork Turns UK’s Homeless into “Human Tamagotchi.” Creators. https://creators.vice.com/en_us/article/evddam/kristian-von-hornsleth-homeless-tracker-human-tamagotchi. Accessed July 17, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Madeleine Jussier

mm
Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG