Des milliers de dossiers médicaux trouvés dans une poubelle


  • FrançaisFrançais



  • dossiers-medicaux-poubelle

    Des milliers de dossiers médicaux avec des informations sensibles ont été trouvés dans une poubelle.


     

    On a trouvé des milliers de dossiers médicaux dans une poubelle dans la ville de Richmond au Kentucky après que quelqu’un ait vidé une unité de stockage. Cette unité de stockage est gérée par AAA Rent-A-Space et elle a été abandonnée depuis juillet 2011, mais son contenu est resté intact jusqu’à ce qu’un nouveau client loue le garde-meuble.

    Les données étaient scellées

    L’employé qui a vidé l’unité n’a pas regardé les cartons et il les a jetés à la poubelle. Au total, il y avait 65 cartons avec des dossiers médicaux provenant du Richmond Radiolgy qui a fermé dans les années 2000. Selon ABC 36 New, Carl Swanger, l’homme qui a trouvé les boites, les a amenés à l’hôpital le plus proche qui était le Baptist Health en pensant que ces dossiers appartenaient à cet hôpital. C’est en analysant ces dossiers médicaux qu’on a découvert qu’ils provenaient du centre de radiologie de Richmond.

    En plus des informations sur les patients, les dossiers contenaient les noms complets, les dates de naissance et les adresses de domicile. D’autres documents incluaient le numéro de sécurité sociale et les numéros de carte de crédit. L’analyse des dossiers a montré qu’ils étaient parfaitement scellés et donc, qu’il n’y avait aucun risque que quelqu’un ait pu mettre la main dessus. L’hôpital a déclaré qu’il contacterait le propriétaire du Richmond Radiology pour détruire ces dossiers de manière appropriée.

    Les numéros de sécurité sociale peuvent être utilisés dans une activité frauduleuse

    Les numéros de sécurité sociale combiné avec les adresses peuvent être utilisés pour remplir des formulaires frauduleux de déclarations d’impôts. Et c’est une activité qui augmente de manière exponentielle ces dernières années. Les fraudeurs ont pu réclamer des millions de dollars aux impôts américains avec de fausses déclarations.

    Les criminels travaillent avec des personnes qui peuvent obtenir ce type de données et cela peut être des personnes qui travaillent dans des banques ou dans des institutions gouvernementales. Au mois d’avril, on avait appris qu’un garde de prison avait utilisé les noms et les numéros de sécurité sociale des prisonniers pour avoir des remboursements fiscaux en leurs noms. En 3 ans, il a été capable de récupérer 327 000 euros. De même, un employé des impôts a plaidé coupable d’avoir rempli 356 fausses déclarations d’impôts qui lui ont rapporté 290 000 euros. Et on peut également utiliser les informations dans ces dossiers médicaux pour ouvrir des comptes bancaires et d’autres tâches administratives en faisant porter le chapeau sur les vrais propriétaires de ces dossiers.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Madeleine Jussier

    Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

    1 réponse

    1. cattenat dit :

      Aberrant !
      Et le cloud alors ? 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.