Le film sur la FIFA a rapporté seulement 607 dollars



united-passions

On peut raisonnablement penser que personne ne va enquêter sur l’échec monstrueux sur le film de la FIFA qui s’intitule United Passions qui a fait sa première aux États-Unis le week-end dernier. Notons que ce film est sorti depuis l’année dernière, mais c’est maintenant qu’il est distribué aux États-Unis. 3 jours après la démission de Sepp Blatter et de l’arrestation de plusieurs responsables de la FIFA, le film de la FIFA United Passions a rapporté 607 dollars le vendredi et le samedi. Ce n’est pas en millions ou même en mille, mais uniquement 607 dollars. Selon le Hollywood Reporter, le film a généré 319 dollars le vendredi et 288 dollars le samedi. Une grande partie du public venait du nord d’Hollywood qui a quand même dépensé près de 164 dollars en 2 jours.

L’un des pires échecs commerciaux dans l’histoire du cinéma

Les chiffres complets ne sont pas encore publiés, notamment sur les rentrées concernant la vidéo à la demande. Mais avant la première américaine, le film United Passions a rapporté 178 000 dollars l’année dernière dans les autres pays ce qui était déjà un échec et que c’était avant le scandale de la corruption. Les chiffres de 607 dollars sont particulièrement abyssaux quand on apprend que la production de ce film sur la FIFA a couté 29 millions de dollars. Tim Roth joue le rôle de Sepp Blatter tandis que Sam O’Neill joue le rôle de son prédécesseur. Les acteurs s’étaient cachés dans un trou de souris pendant la première du film au Festival de Cannes de 2014.

Une propagande abjecte de la FIFA

On estime que le film United Passions a reçu les pires critiques cinématographiques. Certains le considèrent comme une propagande abjecte tandis que d’autres avancent même un conditionnement sectaire. Selon The New York Times, United Passions est l’un de ces films qu’on ne peut pas regarder sans vomir face à la propagande et à l’auto-satisfaction de ses membres. Le bonus suprême est que ce film dépeint Sepp Blatter comme un champion de l’éthique et de l’intégrité. On pense qu’un Sequel de ce film marcherait mieux si on changeait son nom en Un pied dans le cul des corrompus et où les responsables de la FIFA se feraient tabasser par les passionnés du foot. En fait, cela pourrait même valoir un jeu sur mobile.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *