MC1R : le premier magazine dédié aux rouquins et aux rouquines


  • FrançaisFrançais



  • MC1R veut révolutionner la presse. Il ne va pas faire d’enquêtes approfondies, mais viser une population persécutée à cause de la couleur de ses cheveux. Les rouquins et rouquines peuvent désormais cultiver leur identité avec MC1R.

    Le MC1R est une protéine qui détermine la couleur de la peau et des cheveux chez les mammifères. Une forme mutante de cette protéine est une des causes envisagées pour les cheveux roux (ce qui implique que les roux sont des sortes de mutant). Ce magazine MC1R se consacre uniquement aux roux et aux rousses. Des éditoriaux, des articles de maquillage et des designers et musiciens qui ont la particularité d’être roux et rousses.

    MC1R-Magazine-roux-rousse_2

    Tristan Rodgers, le fondateur de MC1R, a déclaré que le magazine a commencé comme un projet de photographie. Il s’est mis à photographier ses amis et des personnes roux et rousses. Mais de nombreuses personnes se sont intéressées au projet en demandant d’y participer. Notre rédacteur en chef s’est dit qu’il y avait une idée à creuser. Et qu’est-ce que vous faites quand vous voulez concrétiser l’une des idées les plus débiles de la planète ? Vous lancez un Kickstarter, bien sûr ?

    MC1R-Magazine-roux-rousse_3

    Le projet a généré suffisamment d’argent pour que MC1R publie sa première édition en 2014. Cette première édition était en allemand, mais l’édition 2015 de MC1R est disponible en anglais. Rodger contacte personnellement tous les artistes rouquins et rouquines qui veulent apparaitre dans le magazine, mais il accepte aussi les soumissions du public. Rodger nous dit aussi qu’il a beaucoup appris avec le magazine MC1R. Il a découvert une culture mondiale par les roux et les rousses. Certains créent des oeuvres d’art avec leurs cheveux tandis que d’autres écrivent à propos des roux.

    MC1R-Magazine-roux-rousse_4

    Il y a même des festivals qui sont dédiés aux roux et aux rousses où tous les rouquins se racontent leur expérience (ça doit être aussi passionnant qu’une consultation chez le dentiste). Pour Rodgers, l’objectif de MC1R est de parler de roux et des rousses avec légèreté, mais en rapportant aussi les problèmes d’images, de moqueries et de clichés que les roux font face dans la société. On devrait peut-être lui murmurer à l’oreille que ce n’est pas en créant un magazine pour les rouquins et rouquines qu’il va améliorer l’image en question auprès du grand public.

    MC1R-Magazine-roux-rousse_5

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Madeleine Jussier

    Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.